Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

verrières des Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne (1830 -2000)

Dossier IM00000007 réalisé en 2001

L’étude de plus de 3000 verrières des XIXe et XXe siècles, tant religieuses que civiles, recensées dans les 3 départements de la petite couronne parisienne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) a permis de dresser la première synthèse francilienne au niveau iconographique, stylistique et technique de cet art méconnu

L’étude met en lumière le rôle déterminant de l’Ile-de-France en matière de technique du vitrail : aux environs de 1830, avec la création d’ateliers de peinture sur verre au sein des manufactures de Sèvres et de Choisy-le-Roi qui travaillent à la redécouverte d'un art négligé depuis deux siècles. Elle met aussi l’accent sur la production des ateliers de peintres verriers, dont le tiers des ateliers français sont installés à Paris ou en Ile-de-France après1870. Les nouveautés techniques, présentées à Paris, aux Salons et aux expositions universelles, sont également prises en compte et permettent de suivre l’évolution stylistique du vitrail de l’Art nouveau à l’art contemporain en passant par l’Art déco.

Cette étude a donné lieu à la publication d'un ouvrage Un patrimoine de lumière, 1830-2000, Verrières des Hauts de Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne. Laurence de Finance (réd.), Jean-Bernard Vialles (phot.). MONUM, Editions du patrimoine : 2002. (Cahiers du patrimoine, n°67). Voir la rubrique Documentation - Liens Web en bas de page. (épuisé, en cours de numérisation).

Toutes les verrières étudiées par l'Inventaire (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne) font aussi l’objet d’un dossier individuel réunissant des photographies, une présentation historique et une description normalisée que l’on retrouve sous forme de fiches informatiques consultables sur la base nationale Palissy, accessible sur internet : www.culture.gouv.fr.

La documentation sur les vitraux de Seine-Saint-Denis, réunie par Françoise Cannot, est consultable aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

Aires d'études Ile-de-France

Annexes

  • IM00000007 - Contexte de l'opération

    A la fin des années 90, une fois l’inventaire topographique des départements des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne terminé après plus de 15 ans d’étude par les chercheurs de l’Inventaire général, certains domaines sont apparus plus riches que d’autres. La densité de vitraux inventoriés était si abondante qu’il a été confié à Laurence de Finance, historienne de l’art du vitrail, alors dans l’équipe régionale, d’en faire la synthèse.

    Y intégrer l’inventaire des vitraux de Seine-Saint-Denis, effectué par Françoise Cannot, alors conservateur délégué des antiquités et objets d’art (CDAOA) du département permettait d’avoir un regard sur l’ensemble des vitraux de la petite couronne parisienne.

    Toutes les œuvres étudiées par l’Inventaire font aussi l’objet d’un dossier réunissant des photographies, une présentation historique et une description normalisée que l’on retrouve sous forme de fiches informatiques consultables sur la base nationale Palissy, accessible sur internet : www.culture.gouv.fr.

    La documentation sur les vitraux de Seine-Saint-Denis réunie par Françoise Cannot est consultable aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

Liens web

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Ministère de la culture - de Finance Laurence
Laurence de Finance

Conservateur du patrimoine, DRAC Ile-de-France - Service de l'Inventaire général du patrimoine (1993-2002), Musée des monuments français (2003-2015).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Cannot Françoise
Françoise Cannot

Conservateur déléguée des Antiquités et objets d’art de Seine-Saint-Denis


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.