Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

tombeau des curés de la paroisse d'Enghien-les-Bains

Dossier IA95000199 réalisé en 2006
Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Enghien-les-Bains
Adresse Commune : Enghien-les-Bains
Adresse : rue Louis Delamarre
Cadastre : 1995 AB non cadastré ; domaine public

Ce tombeau est celui des curés de la paroisse d'Enghien. Elevé dans un premier temps pour l'abbé Besnard auprès de la croix de cimetière dans un terrain alors sans affectation. Les archives de la série O mentionnent que le conseil municipal vote en 1890 une contribution de 200F pour l'érection du monument. L'inscription portée sur le dessus de l'édicule témoigne de cet engagement : Hommage de la municipalité et de la paroisse à l'Abbé Besnard curé d'Enghien-les-Bains dans un caractère gothique en accord avec le style général du tombeau. Par la suite, après abandon des droits de concession par la famille de l'abbé, la tombe a été utilisé pour les différents curés qui se sont succédés dans la paroisse et dont les noms ont été gravés sur le côté gauche : l'abbé Hugue 1874-1944, l'abbé Rondot 1864-1949 et sur la partie antérieure : père L. Starck 1907-1976.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1890, porte la date
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

Ce tombeau de type sarcophage a été conçu dans un style néogothique : les côtés sont ornés d'arcatures trilobées reposant sur des colonnettes aux chapiteaux composites, l'ensemble reposant sur une base moulurée et ornée de croix et d'inscriptions. Le dessus de l'édicule présente une légère inclinaison.

Murs pierre artificielle
Techniques sculpture
Représentations colonne bonnet calice chasuble ciboire croix
Précision représentations

Sur le dessus du tombeau sont scuptés une chasuble ornée d'une croix et surmonté d'un bonnet, éléments de vêtements lithurgique symbolisant la fonction de curé. Pour les mêmes raisons, figurent sur le devant un calice avec une ostie et un ciboire. Sur les côtés de l'édicule, dans les panneaux délimités par les arcatures et les colonnes, sont représentés divers symboles accompagnés d'une inscription : sur la gauche pampres de vigne et VITIS, une palme et JUSTUS, une rose et CARITAS, l'agneau et HOSTIA, sur la droite une autre palme et PAX, les autres éléments usés sont difficilement lisibles mais on peut deviner les inscriptions de gauche à droite : LUX, CANDOR, PAX, FRUMENTUM.

Statut de la propriété propriété publique
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.