Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cimetière intercommunal de la Fontaine-Saint-Martin

sculpture monumentale : Le jardin de la méditation ou De la méditation des âges de la vie

Dossier IM94001342 réalisé en 2008
Dénominations sculpture
Aire d'étude et canton OIN ORSA (opération d'intérêt national Orly-Rungis-Seine-Amont)
Adresse Commune : Valenton
Adresse : 13, 15 avenue de la Fontaine-Saint-Martin
Emplacement dans l'édifice esplanade d'accès au cimetière

Auzelle, dès son avant-projet pour le cimetière de 1969, prévoit un bassin accueillant un programme sculpté monumental, dans l'axe d'entrée de sa composition. Il en choisit le thème : les âges de la vie et le sculpteur Pierre Székely. Au moment de la mise en œuvre, en 1972, le projet est quelque peu modifié pour des raisons financières. L'œuvre est réalisée par l'entreprise Bertrand à Sens-de-Bretagne sous la direction d'Édouard Hurault. Elle est dédiée par l'artiste à la mémoire du granitier breton Armand Bertrand, décédé durant sa réalisation.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1969
Auteur(s) Auteur : Székely Pierre, sculpteur

Le projet initial consistait en un long bassin rectangulaire (160 m x 7 m) dans lequel seraient répartis les différents éléments sculptés du programme évoquant les âges de la vie : la naissance, l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte, le couple, l'âge mur, la mort. Les formes étaient prévues pour émerger de l'eau, réalisées en béton par coffrage en polystyrène expansé sculpté. Les piétons devaient pouvoir passer entre les sculptures au moyen de massifs en béton armé à fleur du niveau de l'eau évoquant les pas des jardins japonais. Ce premier projet doit être abandonné, jugé trop couteux. Auzelle réfléchit à d'autres solutions, envisageant notamment une sculpture monumentale sur l'esplanade d'accès au cimetière. Finalement, à l'emplacement du bassin initial, il dessine une terrasse pavée (en granit breton du Coglais) sur laquelle sont implantés des parterres carrés (4,5 x 4,5 m) où alternent petits bassins, massifs plantés et éléments sculptés. Székely conçoit une œuvre magistrale, d'une grande force symbolique par la simplicité de ses formes, propice à la méditation. S'y succèdent, en treize étapes, les temps de la vie : L'en deçà inconnu, L'œuf de la conception, Le lac de la naissance, Les cubes de l'enfance, La porte de la connaissance de soi, Le pont de l'âge adulte, Le banc de la collectivité, Le siège de l'individualité, Les marches vers/de la connaissance du monde, La rencontre (ou le couple), La conscience de l'âge mûr, La fenêtre vers la mort, L'au-delà inconnu. L'oeœuvre est réalisée en granit. Les surfaces de la pierre sont brûlées au chalumeau de kerdrane (pétrole raffiné brûlant à 2800°) afin de les rendre plus rugueuses et irrégulières, le sculpteur souhaitant reproduire l'effet naturel de l'érosion des siècles.

Catégories sculpture
Matériaux granite, taillé
Précision dimensions

l = 160 m ; la = 7 m

Inscriptions & marques date
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Duhau Isabelle
Isabelle Duhau

Conservatrice du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.