Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Samois-sur-Seine - moulin à farine de la Madeleine, puis centrale hydroélectrique, actuellement logement

Dossier IA77000779 réalisé en 2009
Appellations moulin de la Madeleine
Destinations logement, centrale hydroélectrique
Parties constituantes non étudiées bief de dérivation
Dénominations moulin à farine
Aire d'étude et canton Seine-et-Marne - Fontainebleau
Hydrographies Seine
Adresse Commune : Samois-sur-Seine
Lieu-dit : Bas-Samois
Adresse : quai des Plâtreries
Cadastre : 2007 AS 62

En 1815, François Lecoq, alors meunier au moulin du pont de Samois (côté Héricy), achète à M. Berteau, propriétaire du château de la Madeleine un terrain en bordure de Seine comportant une source. Il y fait construire un moulin et utilise les eaux de la source pour actionner une roue de 14,50 m de diamètre. Cette roue a pu entraîner une à trois paires de meules. Le moulin devient ensuite propriété du gendre de François Lecoq, Victor Pitoy, grainetier à Fontainebleau. Ce dernier le loue au meunier Bréger qui l'exploite notamment pour la boulangerie. Vers 1876, le moulin est vendu à M. Daumesnil qui fait démolir une partie du moulin afin d'agrandir la maison. La chute d'eau sert alors à produire l'éclairage électrique de la propriété. De nouvelles destructions interviennent en 1910. Actuellement, il ne reste que le bief de dérivation.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Dates 1815, daté par source, daté par travaux historiques

Le moulin de la Madeleine a été installé au pied du coteau bordant la rive gauche de la Seine. Il utilise l'une des résurgences de cette zone dont les eaux ont été canalisées afin d'alimenter un réservoir situé quelques mètres en amont du bâtiment abritant les meules. Le canal de fuite parcourait une dizaine de mètres avant de rejeter l'eau dans la Seine. Le moulin a laissé place à une propriété composée de deux bâtiments dont l'architecture en pan de bois rappelle celle des manoirs normands. Le bâtiment occidental occupe l'emprise de la pièce qui abritait les différents organes de mouture.

Murs bois
enduit
moellon
Énergies énergie hydraulique
États conservations vestiges, établissement industriel désaffecté

refus de visite

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Caliste Lisa
Lisa Caliste

Chargée de mission, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire, de 2009 à 2010.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.