Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

relais de poste, actuellement maisons

Dossier IA77000802 réalisé en 2012
Dénominations relais de poste
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Adresse : 23 rue Saint-Etienne , 5 rue Martimprey
Cadastre : 2014 BR 170-174

L'édifice occupe l'emplacement d'une ancienne auberge, attestée depuis la fin du XVIIe siècle : l'auberge de l'Ours, qui possédait, en 1697, un débouché à l'arrière vers la rue Tire-Chappe (dans le prolongement de l'actuelle impasse Hattingais). Cette "auberge de l'Ours" apparaît clairement sur le plan de traverse de 1754, elle appartenait alors au maître de poste Pignard. Le relais de poste était toujours en activité à la Révolution, sous la direction de Pierre Petit. Ce dernier transféra son activité dans l'ancien couvent des Trinitaires, situé à l'entrée de la ville par la route de Paris. L'ancien relais demeura un hôtel de voyageurs, connu, au début du XIXe siècle, sous le nom d'hôtel de la Sirène (à ne pas confondre avec l'hôtel particulier du même nom, rue du Général-Leclerc). La façade principale, sur la rue Saint-Etienne, a été reprise au XIXe siècle et se signale par un remarquable décor au plâtre. Dans la cour à l'arrière, subsistent les bâtiments anciens avec, notamment, un bâtiment à pans de bois qui abritait en rez-de-chaussée les anciennes écuries, transformées en garages. Du côté de la rue Martimprey, se trouvait une imrpimerie dont le porche a été conservé; elle avait pris la succession de l'atelier de serrurerie Maillard, qui réalisa notamment les grilles du sanctuaire de la cathédrale. L'ensemble, récemment restauré, n'a plus aujourd'hui de fonction hôtelière ou artisanale, mais seulement résidentielle et commerciale.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle

L'ancien relais de poste occupe un site en L, dont l'entrée principale se situe sur la rue Saint-Etienne, mais qui possède également une entrée secondaire rue Martimprey. La façade principale, face au flanc sud de la cathédrale, est assez imposante : elle compte cinq travées et trois étages carrés. La dernière travée, à gauche, est soulignée par un décor de pilastres en léger relief ; elle abrite au rez-de-chaussée la porte cochère, qui donne accès à la cour centrale. L'ensemble de la façade présente un riche décor, porté sur l'enduit, en imitation brique et pierre. Les baies sont soulignées par un décor néo-classique de guirlandes en plâtre, sur les allèges et les linteaux de fenêtres. Les deux premiers étages sont traités de façon unifiée, les encadrements de baies filant entre le 1er et le 2nd étage. Le dernier étage, en revanche, est dissocié des deux autres par une épaisse corniche et forme presque un étage d'attique. Au rez-de-chaussée, contrairement à beaucoup de commerces meldois, la devanture n'a pas été remaniée et conserve notamment son linteau de bois, assorti au décor du reste de la façade, le reste de la devanture étant plutôt de style Art nouveau. Sur la cour à l'arrière, qui a conservé son pavement de grès, les autres bâtiments sont moins hauts (un ou deux étages carrés). L'aile orientale présente une structure en pan-de-bois apparent. Elle abritait les écuries au rez-de-chaussée, et sans doute une galerie de circulation en bois au premier étage. Du côté sud, se trouvent des corps de logis également anciens, en partie construits en pierre de taille. Du côté ouest, s'élève l'ancien atelier, réaménagé dans les années 1950 mais dont la façade sur la rue Martimprey a conservé son décor du XIXe siècle : enduit imitant la brique et décor néo-classique en plâtre, avec notamment un fronton courbe sur la travée centrale du premier étage.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile mécanique, tuile plate, ardoise
Étages 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.