Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

quartier Saint-Ambroise

Dossier IA77000710 réalisé en 2007
Appellations quartier Saint-Ambroise
Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Melun
Adresse Commune : Melun

Le quartier Saint-Ambroise constitue un lieu d'occupation ancienne, déjà habité pendant l'Antiquité et au haut Moyen Age. Au début du 13e siècle, les architectes de Philippe-Auguste le dotèrent d'une enceinte qui subsista jusqu'au 18e siècle. Il ne reste cependant que peu de traces de cette longue histoire. La partie orientale du quartier était dominée par les institutions religieuses : l'église Saint-Ambroise et la chapelle Saint-Michel au Moyen Age, puis deux couvents de Visitandines et d'Ursulines au 17e siècle. Or, ces établissements ont tous disparu à la Révolution pour laisser place à un très grand quartier de cavalerie, lui-même détruit au tout début du 20e siècle. Désormais, la partie est du quartier Saint-Ambroise est donc occupée par un lotissement dont la trame est totalement moderne. Seule la partie occidentale du quartier et quelques îlots proches de la Seine ont gardé le parcellaire ancien. Les bombardements visant le pont sur la Seine ont d'ailleurs détruit les habitations les plus proches du fleuve, remplacées par des immeubles de la Reconstruction.

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : 17e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

Bien que situé intra muros, le quartier Saint-Ambroise n'offre pas le même visage que le quartier Saint-Aspais qui lui fait pendant sur la rive nord. Il est pourtant traversé par le prolongement de l'axe nord-sud qui forme l'épine dorsale de la ville. Mais la rue Saint-Ambroise, qui poursuit ainsi la rue Saint-Aspais et la rue Saint-Etienne, a été profondément remaniée lors de la création du lotissement Saint-Ambroise au début du 20e siècle, avec un alignement très en retrait de son tracé d'origine. Par ailleurs, à l'exception des immeubles alors construits le long de la rue Saint-Ambroise, le gabarit des habitations est beaucoup moins élevé que dans le quartier Saint-Aspais.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.