Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cimetière intercommunal des Joncherolles

Portes de l'au-delà

Dossier IM93000388 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations porte, relief
Aire d'étude et canton Pierrefitte-sur-Seine
Adresse Commune : Villetaneuse
Adresse : 95 rue Marcel-Sembat

Parallèlement au projet des Joncherolles, Auzelle travaille déjà avec le sculpteur Pierre Sabatier pour le cimetière intercommunal de Valenton. Ce dernier y réalise un travail de paravents monumentaux selon une technique très similaire à celle qu’il met en œuvre pour les portes de l’Au-delà, situées à l’intérieur du crématorium, séparant la salle de cérémonies de la pièce contenant le four d’incinération. Comme l’autre sculpteur sollicité, Maurice Calka, Pierre Sabatier (1925-2003), adhérent au mouvement "Le Mur Vivant", milite pour l'intégration des arts dans l'architecture.

Outre ce premier ensemble sculpté monumental, il est également demandé à Pierre Sabatier de réaliser les plaques de lave émaillée habillant les deux faces des portes monumentales d’accès à la salle omniculte et à la salle de cérémonie.

Le marché de gré à gré est signé est 1973 et les œuvres réalisées dans la foulée, en partie par l’entreprise de serrurerie Drecq.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1973, daté par source
Stade de création
Auteur(s) Auteur : Sabatier Pierre, sculpteur

Auzelle, comme pour toutes les interventions de plasticiens, a suivi attentivement le projet. Il le décrit ainsi : « Les deux battants sculptés sur les deux faces pivotent chacun sur un axe décentré. Le vide inhérent à la jonction des deux battants est affirmé. Il devient l’axe même du rythme de la composition. L’éclat argenté des rugosités du métal s’oppose à la rigueur et à l’austérité du béton et des briques environnants. »

Les portes sont réalisées en étain pur retravaillé sur des feuilles de laiton ajourées, martelées, fondues par fusion et aux contours déchirés, selon la technique que l’artiste affectionne durant les années 1970. Il cherche, dans cette confrontation avec la matière, une représentation abstraite de sa vision du cosmos. Ses portes symbolisent le passage du monde terrestre retournant à la poussière et à l’infini universel.

Matériaux étain
laiton
Mesures la : 3.0 m
l : 6.0 m
Iconographies

Références documentaires

Documents d'archives
  • SIAF/CAPA. Fonds Robert Auzelle 242 IFA, Carton 51, affaire RA 17 ; Carton 53, affaire RA 17

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Duhau Isabelle
Isabelle Duhau

Conservatrice du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.