Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont routier dit Petit Pont de Meulan ou Pont aux Perches

Dossier IA78002157 réalisé en 2011
Précision dénomination pont routier
Appellations dit Petit Pont ou Pont aux Perches
Dénominations pont
Aire d'étude et canton OIN Seine-Aval
Hydrographies Seine la
Adresse Commune : Meulan
Cadastre : AE parcelle non cadastrée ; domaine public

Dès avant le 10e siècle, un pont de bois reliait Meulan à l'actuelle Ile du Fort ; il était prolongé par un autre pont de bois de l'autre côté de l'île et se situait environ à 500 pas du Petit Pont actuel. Ce dernier a été construit à la fin du 10e siècle, sur des fondations de pierre et avec une tête d'ouvrage fortifiée, par les comtes de Meulan qui y ont installé des péages fort rentables, attestés dès la fin du 10e siècle par une charte du comte Hugues Ier de Meulan. En 1189, les bénéfices du péage sont cédés à la ville par les comtes. Théâtre de nombreux affrontements, notamment lors de la Guerre de Cent ans et des Guerres de religion, le pont dut constamment être réparé ; la seconde arche est décintrée sous Henri IV qui ordonne sa reconstruction. Au 17e siècle, l'ouvrage qui est désormais tout en maçonnerie, est coupé plusieurs fois, en 1636 et en 1651 (lors de la Fronde), ce qui accroît considérablement sa fragilité, d'autant plus que les réparations sont réalisées avec des matériaux disparates ; d'ailleurs l'arche reconstruite s'écroule en 1655 et est remplacée par une arche en bois. Des bacs sont même remis en service pour éviter de dégrader davantage le pont. Au 18e siècle, les réparations s'accumulent et débouchent sur l'installation d'arches provisoires en bois. Des projets de restauration de grande ampleur voient le jour et sont réalisés lors des premières décennies du 19e siècle : le tablier est élargi, et le tablier de la première arche en bois est à nouveau réparé ; l'état de l'édifice ne s'améliore pas vraiment, d'autant plus que le Grand pont subit en même temps des travaux bien plus importants. Dans la seconde moitié du 19e siècle, la première arche en bois est enfin remplacée par une arche en pierre, tandis que des opérations de refouillement rejointoiement sont réalisées. Les travaux d'entretien se multiplient au 20e siècle, en raison de la circulation accrue avec les passages des automobiles et du tramway. Mais le Petit Pont échappe au dynamitage pendant la Seconde Guerre mondiale. Les berges sont ensuite réaménagées.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle

Le Petit Pont est composé de dix arches en maçonnerie, surmontées d'un tablier comprenant une chaussée et deux trottoirs bordés par une barrière métallique ajourée. Ce dernier est soutenu par des encorbellements disposés à intervalles réguliers au-dessus des arches.

Murs calcaire
pierre de taille
Statut de la propriété propriété publique
Protections inscrit MH, 1965/11/29

Annexes

  • Documentation IA78002157

    A. D. 78 : Série H Etablissements ecclésiastiques : 24 H 3, 24 H 16 (archives du prieuré de Saint-Nicaise de Meulan),

    A.D. 78 : Série S Transports, sous-série 2S Ouvrages d’art : 2S 161 à 2S 172.

    Collectif, « Meulan, histoire de quartiers, quartiers d’histoire , Meulan-en-Yvelines, 2007.

    Collectif, Meulan. 1884-1970. Mémoires, Mairie de

    Meulan, 1995.

    REAUX (Emile), Histoire de Meulan, Masson, 1868.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Coulaud, Hélène - Valléry, Claire