Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

maison, 14 boulevard Hippolyte Pinaud

Dossier IA95000299 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiées jardin d'agrément
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Enghien-les-Bains
Adresse Commune : Enghien-les-Bains
Adresse : 14 boulevard Hippolyte Pinaud
Cadastre : 1995 AD 685

Maison construite autour de 1880, agrandie durant le premier quart du 20e siècle par un corps de bâtiment disposé devant l'une des travées pour, selon la tradition orale, servir d'atelier de peintre.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

La façade antérieure, construite en brique et pierre s'élevait à l'origine sur quatre travées régulières. La brique, de deux tonalités différentes, est disposée non seulement en lits alternés, mais aussi dans un maillage qui donne à l'ensemble un caractère chatoyant. Les travées sont fortement marquées par un chaînage harpé ainsi que les angles du bâtiment. Une importante corniche délimite les deux premiers niveaux et le couronnement de l'édifice est savamment composé par une corniche sommitale soulignée dans sa partie inférieure par un bandeau mouluré délimitant une frise d'attique dans laquelle viennent s'insérer des panneaux de céramique. Le corps de bâtiment rajouté est lui en pans de bois et brique et présente une façade pignon couronnée d'un toit largement débordant, aux aisseliers sculptés et marqué par un épi de faîtage également en bois. La céramique est également présente avec des cabochons de fleurs et des carreaux formant un motif losangé s'adaptant aux croisillons de bois. Le décor de cette maison est particulièrement soigné. Outre la marquise de ferronnerie et les garde corps de fonte, des bas reliefs, qui semblent en terre cuite, sont disposés sur les allèges des baies du dernier niveau.

Murs brique
pierre
pan de bois
Toit ardoise
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre
escalier de distribution extérieur
Techniques sculpture
fonderie
céramique
ferronnerie
Représentations putto arbre raisin guirlande fleur roseau poisson panier
Précision représentations

Les bas reliefs sont animés par des putti jouant, empruntés au répertoire iconographique du 18e siècle : scènes de pêche, de vendange, de jeux avec des guirlandes de fleurs, elles pourraient évoquer les quatre saisons, la dernière ayant disparu lors de l'agrandissement de l'édifice

Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.