Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

mairie-école

Dossier IA91000906 réalisé en 2005
Dénominations mairie, école
Aire d'étude et canton Vigneux-sur-Seine
Adresse Commune : Vigneux-sur-Seine
Adresse : 75 rue Pierre-Marin
Cadastre : 1983 AR 76 à 78

En 1877, la commune de Vigneux, réunie à celle de Draveil pour le culte et l'instruction primaire, décide de se doter d'une mairie-école, sur un projet établi par J. Laroche, architecte à Corbeil. Le terrain de 1600 m2 situé à la jonction des quatre voies de communication du village, est mis à la disposition de la commune par Georges de Courcel. L'administration départementale jugeant trop coûteux le projet (qui prévoitt aussi un logement pour le garde-champêtre), de nouveaux plans sont établis par H. B. Supplisson, architecte à Villeneuve-Saint-Georges. Le 7 septembre 1878 l'emplacement est reporté 40 m plus loin sur le chemin de la gare. Les travaux sont adjugés à Jacques Houry, entrepreneur à Brunoy. D'abord mixte, l'école, qui ne comporte que 40 places, est réservée aux garçons en l906, date de la construction d'une école de filles dans le quartier de Château-Frayé. En 1913 elle se compose de deux classes, dont une provisoire. On envisage alors sa fermeture et la construction d'une nouvelle école de garçons à côté de celle des filles, au Château-Frayé, quartier désormais le plus peuplé de la localité ; P. Simon, architecte à Villeneuve-Saint-Georges, étudie la transformation des salles de classes en logements pour le garde-champêtre et le secrétaire de mairie, mais la guerre empêche la réalisation des travaux. En 1925-1926 l'école est agrandie par l'installation de classes provisoires dans la cour située derrière la mairie ; un secrétariat est construit en annexe au bâtiment principal par l'architecte communal Robert Simon. En 1929 et 1930, face au développement rapide du quartier, le conseil vote le rétablissement de la mixité (2 classes de garçons, une de filles), puis en 1932 la création d'une deuxième classe de filles, aménagée dans le préau. Mais les locaux ne répondent plus aux besoins de la commune, après le vote de la loi portant prolongation de la scolarité. La fermeture de l'ensemble est alors décidée (1935), ainsi que son remplacement par un nouveau groupe scolaire situé le long de l'avenue Henri-Barbusse. En 1953-1954 les classes désaffectées sont réaménagées pour agrandir la mairie. En 1964 les architectes Chemetov et Deroche sont chargés d'étudier l'avant-projet de construction d'un centre administratif au lieu-dit La Patte d'Oie, nouveau centre géographique de la commune depuis la construction des grands ensembles de la Prairie de l'Oly et des Bergeries. Ce projet toutefois reste sans suite. En 1971, à la suite de l'incendie d'un bâtiment annexe et grâce à l'acquisition d'une parcelle voisine, le conseil municipal confie à Ferdy Aver, architecte de l'Atelier coopératif d'étude et d'aménagement (ACEA) à Saulx-les-Charteux, l'étude d'un agrandissement de la mairie. Le 4 mars 1975 un appel d'offres avec concours est lancé pour la réalisation d'une extension selon un projet établi par les services techniques municipaux. Le local est implanté par la société GERTRABAT contre l'ancien bâtiment. La réception définitive des travaux a lieu le 10 juillet 1979.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1879, daté par source
Auteur(s) Auteur : Supplisson Henri Basile, architecte, attribution par source
Auteur : Simon Paul, architecte, attribution par source
Auteur : Simon Robert, architecte, attribution par source
Auteur : GERTRABAT, entrepreneur, attribution par source

Le bâtiment inauguré en 1979 est une construction à ossature métallique reposant sur un socle en béton armé en sous-sol.

Murs meulière
enduit
pan de métal
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
croupe
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Vigneux-sur-Seine, mairie-école. Sources et bibliographie

    DOCUMENTATION

    I. Archives

    . A. D. Essonne, 2 O 1388 : construction d’une école mixte, 1877-1884 ; agrandissement, 1888.

    . A. D. Essonne : monographie de l’instituteur Pierre Anatole Roy, 10 septembre 1899.

    . A. M. Vigneux, 1 M 2 : plans, 1876-1878 ;1 M 4 : agrandissement, construction d’une place publique, 1887-1888 ; 1 M 5, construction d’une annexe, 1926 ; 1 M 7, installation d’une station-essence, 1939 ; 1 M 8, aménagement de la mairie après récupération des classes désaffectées, 1953-1954, 1 M 9, acquisition de bâtiments, 1957 ; 1 M 10, réalisation d’un nouveau centre administratif, 1964-1969 ; 1 M 12, projet d’extension par l’acquisition de la propriété Dorgères, 1966-1973 ; 1 M 13, projet d’agrandissement, 1970-1971 ; 1 M 20-21, extension, plans, 1969-1975.

    II. Bibliographie

    - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine, étude historique. Le Livre d’histoire, 2004, p. 138-142.

    - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur-Seine. Messidor, 1988, p. 75-76.

    - Vigneux, ville ouverte. Société d’histoire de Draveil et Vigneux, 2008, p. 92-95.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Blanc Brigitte
Brigitte Blanc

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.