Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

immeuble Castel Bellevue, 1 rue Pasteur

Dossier IA95000347 réalisé en 2006

Fiche

Appellations Castel Bellevue
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations immeuble
Aire d'étude et canton Enghien-les-Bains
Adresse Commune : Enghien-les-Bains
Adresse : 1 rue Pasteur , allée des Ecoles
Cadastre : 1995 AD 101

Immeuble résidentiel construit par Léon Nicolet en 1910-1911 pour monsieur Bonnefoy. L'architecte fait remarquer qu'il est le premier immeuble d'Enghien à avoir tout le confort moderne. Dans un premier projet, Nicolet avait conçu un toit terrasse en ciment volcanique qui devait recevoir une couverture de terre et de gazon, utilisant là un procédé d'avant-garde. Le porche d'entrée particulièrement ouvragé était sur le projet initial couronné de deux vases sommés de boules et non de deux femmes à l'antique comme c'est le cas aujourd'hui.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1911, daté par source
Auteur(s) Auteur : Nicolet Léon, architecte, attribution par source

L'immeuble est situé à l'angle de la ruelle longeant la voie ferrée, dite alors sentier latéral, et de la rue Pasteur. une grande partie des vues se déploient sur la large tranchée de la voie de chemin de fer qui n'était alors pas perçue comme une nuisance. Selon la typologie des immeubles résidentiels, il est implanté en retrait dans sa parcelle, l'espace libre étant clos d'une grille sur mur bahut. Le système de composition générale des façades est celui que Nicolet utilise pour la majorité des immeubles qu'il a construit : façades animées par des travées faisant ressaut avec des angles traités en arrondi et dont les volumes sont différenciés, au niveau des parties hautes, par des toits en pavillon et des lucarnes sommées de frontons cintrés richement ornés pour la travée d'angle. Plusieurs séries de balcons aux garde-corps néo-dixhuitième animent la façade, soutenus par des consoles ornées, surdimensionnées. Une corniche très saillante soutenue par des consoles également ornées, amorti la façade. Le porche d'entrée, monumental, est encadré par deux paires de colonnes ioniques, cannelées dans leur partie basse, soutenant un entablement sur lequel est disposé un grand fronton circulaire. Sur ce dernier figure un abondant décor sculpté : un médaillon central entouré d'un drappé et de feuillages de laurier et de chêne. Le tout est ammorti par deux figures de femme à l'antique, en ronde bosse, dont l'une n'est plus en place lors de notre enquête.

Murs pierre
enduit
Toit ardoise, zinc en couverture
Étages rez-de-chaussée, 3 étages carrés, étage de comble
Couvertures toit en pavillon
toit à longs pans brisés
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier tournant
Techniques sculpture
fonderie
Représentations colonne chêne laurier femme cartouche draperie
Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.