Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel-Dieu

Dossier IA77000850 réalisé en 2013
Dénominations hôtel-Dieu
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Adresse : 2-14 rue Martimprey , 1-23 rue Saint-Remy , 1-7 rue des Vieux-Moulins
Cadastre : 2000 BR 28-31, 34, 51, 54-58, 128-129, 138, 146-148, 163-167

Le grand hôtel-Dieu faisait initialement partie de l'ensemble canonial lié à la cathédrale, mais les chanoines n'en avaient déjà plus la gestion au XIIIe siècle puisque celle-ci fut confiée aux Trinitaires de 1244 à 1520, avant d'être ensuite exercée par un administrateur nommé par la ville. La chapelle, consacrée à sainte Madeleine et sainte Marthe, aurait été fondée en 1118 par une comtesse de Meaux. En 1207, le chapitre unit la cure de Saint-Remy à cet hôtel-Dieu, qui disposait ainsi d'un lieu pour les baptêmes et les enterrements. Lorsque l'évêque Adam de Vaudoy en fit la visite en 1291, il comprenait un cloître, deux dortoirs séparés pour les religieux et les religieuses, ainsi que des salles pour les pauvres et les malades. Il possédait aussi un pressoir de l'autre côté des murs du castrum, dans la rue de Châage (actuelle rue des Vieux-Moulins). Aux XVIIe et XVIIIe siècle, l'hôtel-Dieu parvint à racheter les maisons mitoyennes et ainsi à s'agrandir : construction de la salle des femmes en 1647, reconstruction de la chapelle de 1737 à 1739 par deux maîtres maçons de Meaux, Robert Jolly et Jacques Cretté. Principale structure hospitalière de la ville, il demeura en fonction jusqu'à la Révolution. La chapelle fut alors détruite, mais une grande partie des autres bâtiments fut conservée et servit d'école : la "salle d'asile" (pour les plus petits) se trouvait rue Martimprey, l'école des filles donnait rue des Vieux Moulins. L'ensemble est actuellement entièrement converti en habitations (et quelques commerces). La « salle des hommes » semble être demeurée en place jusqu'au début des années 1970, avec un pilier central en pierre et des devises pieuses peintes sur les murs (décor aujourd'hui disparu). Son emprise est toujours visible, mais les bâtiments sont très remaniés. Il en va de même pour la « salle des femmes » au 7 rue des Vieux-Moulins. Enfin, du côté nord, s'élèvent deux immeubles de rapport jumeaux (13-17 rue Saint-Remy) construits par l'entrepreneur meldois Barigny vers 1845. Derrière le portail du n°13, le rez-de-chaussée des immeubles emploie de grands blocs de calcaire et de grès soigneusement appareillés, provenant sans doute de l'hôtel-Dieu.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Dates 1647, daté par source, daté par travaux historiques
1739, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Jolly Robert, maçon, attribution par source
Auteur : Cretté Jacques, maçon, attribution par source
Auteur : Barigny, entrepreneur, attribution par source

Avant la Révolution, l'hôtel-Dieu occupait presque toute la partie nord de l'ilot compris entre la rue des Vieux-Moulins, la rue Saint-Remy at la rue du Château (aujourd'hui rue de Martimprey). Les bâtiments s'organisaient autour de plusieurs cours, encore partiellement conservées. Au nord s'élevait la chapelle, le long de la rue Saint-Remy (aujorud'hui détruite). Perpendiculaire à cette chapelle, et s'appuyant sur le "castrum" antique, se trouvait la grande "salle des hommes". La "salle des femmes", plus petite, était orientée perpendiculairement à la salle des hommes et aboutissait sur la rue des Vieux-Moulins. Ces deux bâtiments sont toujours visibles en élévation mais ont été fortement réaménagés.

Murs calcaire
grès
enduit
pierre de taille
moellon
pierre de taille
Toit tuile plate, tuile mécanique
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
croupe
pignon couvert
États conservations vestiges
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.