Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

faubourg Saint-Nicolas

Dossier IA77000685 réalisé en 2008

Fiche

Appellations Saint-Nicolas
Parties constituantes non étudiées cimetière, prieuré
Dénominations faubourg
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Lieu-dit :

Le faubourg Saint-Nicolas s'étend à l'est des fortifications qui enserraient la ville ancienne, dont le tracé suit le cours Raoult et le boulevard Jean Rose. Il s'est constitué au pied du promontoire de la cathédrale, le long de la rue du Faubourg-Saint-Nicolas (ancienne "route d'Allemagne"), qui regroupe les plus importantes constructions du quartier, couvent des Augustines, église Saint-Nicolas, temple protestant. Il était séparé du quartier de la cathédrale par l'enceinte de la ville, mais aussi par le Brasset, petit affluent de la Marne, couvert au XIXe siècle. A la jointure entre la ville ancienne et le faubourg s'étend en outre une des principales places de Meaux, la place Henri IV, aménagée au XVIIIe siècle sur l'emplacement de la "butte des Cordeliers" (dossier IA77000832). Le centre originel du faubourg était le prieuré Sainte-Céline, qui servait aussi d'église paroissiale aux habitants sous le vocable de Saint-Nicolas ; mais ce prieuré, qui se situait près du temple actuel, a été détruit après sa désaffectation à la Révolution, et l'église paroissiale a été transférée un peu plus à l'ouest, dans l'ancien couvent des Cordeliers (dossier IA77000618). La "Topographie médicale de Meaux" de F. Enguin (1830) montre un quartier animé, un mélange d'activités artisanales (tanneries, boulangers) et maraîchères (fruits et légumes variés). Les matrices cadastrales viennent confirmer cette image. Le faubourg a conservé de ce passé maraîcher une structure parcellaire très originale, avec de grands jardins en coeur d'îlot, desservis par des sentes, et un habitat souvent modeste, regroupé en cours communes (voir dossier IA77000682).

Période(s) Principale : Moyen Age
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

La partie du faubourg Saint-Nicolas couverte par notre étude s'étend entre l'avenue Salvador Allende, l'avenue du Maréchal Joffre, la rue de la Croix-Saint-Loup, la rue des Cordeliers, la place Henri IV et le cours Raoult. De son passé maraîcher, ce quartier conserve des jardins en coeur d'îlotet des sentes les desservant. L'habitat ancien est aligné le long des rues principales, et aussi regroupé autour de cours communes. Ce faubourg paraît ainsi à la confluence entre ville et campagne, mi urbain, mi rural. Aujourd'hui, bien qu'il ait conservé certaines anciennes implantations, l'habitat est très dénaturé, et difficilement datable.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Malherbe Virginie