Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Saint-Liesne

Dossier IA77000413 réalisé en 2002
Vocables Saint-Liesne
Parties constituantes non étudiées crypte
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Melun - Melun nord
Adresse Commune : Melun
Adresse : rue des Fabriques
Cadastre : 1985 AR 140

L'église est dédiée à l'un des évangélisateurs du pays melunais, saint Liesne, dont les reliques étaient vénérées dans la crypte. Près de l'église coulait en outre une source miraculeuse, lieu de pélerinage le jour de la Saint-Liesne (12 novembre) : François Ier fut guéri par son eau en 1537. La première mention de l'église Saint-Liesne remonte au 11e siècle (1004 : le roi Robert II confirme la donation de l'église Saint-Liesne à l'abbaye d'Argenteuil par son père Hugues Capet). Mais les recherches archéologiques menées dans les années 1960 et surtout 1970 (fouilles sous la direction de Jacqueline Cottard lors de la construction d'une école d'infirmières, 1976-1978) attestent que le site fut occupé dès l'époque mérovingienne. Des sépultures y furent pratiquées du 6e au 8e siècle. Néanmoins les murs de l'église sont postérieurs à ces inhumations. Un fragment sculpté provenant de Saint-Liesne et conservé au Musée de Melun permet de penser que l'église pouvait dater du 12e siècle. Une base de pilier du 16e siècle retrouvée lors des fouilles témoigne par ailleurs d'un remaniement de l'édifice. Vendue avec son presbytère comme bien national en 1791, l'église Saint-Liesne fut transformée en filature avant d'être détruite vers 1832.

Période(s) Principale : 12e siècle , (?)
Secondaire : 16e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

L'église présentait une nef à cinq travées soutenue par des piliers octogonaux, flanquée de bas-côtés. La nef se terminait par une abside à trois pans. L'édifice mesurait hors-oeuvre 27, 29 m. de longueur et 11, 65 m. de largeur. Des contreforts extérieurs contrebutaient les arcs doubleaux des travées latérales. Au centre de la nef se trouvait la crypte abritant le corps de saint Liesne : cette crypte présentait des murs en pierres calcaires grossièrement taillées et mal appareillées (avec fragments de sarcophages en remploi), couverts d'un enduit de plâtre. Cette crypte mesurait 3, 75 m. x 2, 50 m. et avait une profondeur de 1, 80 m. L'accès se faisait à l'ouest par un corridor incliné long de 2 m.

Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
États conservations détruit
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.