Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Saint-Etienne

Dossier IA77000414 réalisé en 2002
Vocables Saint-Etienne
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Melun - Melun sud
Adresse Commune : Melun
Adresse : place Notre-Dame
Cadastre : 1985 AV 62-63, 281-282 ; 1985 AV non cadastré ; domaine public

La première mention de l'église Saint-Etienne apparaît en 826 dans un acte par lequel Louis le Débonnaire la prend sous sa protection, avec l'église Notre-Dame. En 991, Saint-Etienne fait l'objet de restaurations, après une ruine sans doute causée par les Normands. L'église est ensuite reconstruite, probablement au 13e siècle. Les remplages représentés sur l'unique gravure montrant l'édifice peuvent laisser penser que le bas-côté sud présentait une architecture flamboyante, ce que confirmerait un chapiteau figurant sainte Barbe, provenant de l'église (sa localisation actuelle est inconnue). Mais aucune source ne vient nous renseigner sur cette éventuelle campagne de la fin du Moyen Age. On sait en revanche qu'en 1748, des travaux sont effectués par l'architecte Gillet, et un maître-autel à la romaine est établi par le menuisier Jean Hernault. En outre, la clôture de choeur en bois est remplacée par des grilles dues aux serruriers Michel Forey (1736) et Claude Larue (1748). En 1790, le curé et les marguilliers de la paroisse Saint-Etienne demandent à célébrer l'office divin à Notre-Dame, attendu que le plafond de leur église menace ruine. La paroisse est alors réunie à Notre-Dame. L'adjudication des travaux de démolition se fait le 24 septembre 1792, et la destruction est effective en 1793.

Période(s) Principale : 13e siècle , (?)
Secondaire : 15e siècle , (?)
Secondaire : milieu 18e siècle
Auteur(s) Auteur : Gillet, architecte, attribution par travaux historiques

L'église possède une nef et un choeur à 3 vaisseaux, sans transept. La première travée de l'édifice est plus étroite. Le chevet est presque plat, avec une abside en légère saillie. Un cimetière flanque l'église du côté sud. L'élévation est à un seul niveau. Chaque travée est ponctuée par un contrefort. Au centre se dresse un clocheton, couvert d'une flèche polygonale.

Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvertures flèche polygonale
croupe
États conservations détruit
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.