Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

école nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy (ENSAPC)

Dossier IA95000407 réalisé en 2012
Dénominations école d'art
Aire d'étude et canton Cergy-Pontoise
Adresse Commune : Cergy
Adresse : 5 rue des Italiens
Cadastre : 2010 AX 45

Première école d'art implantée en région parisienne, l'Ecole nationale supérieure d'art de Cergy-Pontoise fut édifiée par l'architecte Jean-Pierre Buffi pour le compte de l'EPA et du Ministère de la culture. Le chantier de construction se déroula de mars 1980 à mai 1982.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates 1982, daté par source
Auteur(s) Auteur : Buffi Jean-Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Adami Valério, peintre, attribution par source

L'école est située au coeur du quartier à l'urbanisme sur dalle, à proximité de la préfecture et jouxtant le centre culturel et administratif André Malraux. Destinée à accueillir 350 élèves, elle occupe un terrain d'environ 3 500 mètres carrés, situé à l'origine en frange de dalle. A l'ouest de l'édifice, un chemin piéton de 6 mètres de large, nommé rue des Italiens, fut créé. Cette voie est aujourd'hui enserrée entre l'école et une nouvelle construction. D'une surface de 5 500 mètres carrés hors-oeuvre, l'édifice est constitué d'un hall d'accueil, d'un amphithéâtre, d'un service de documentation, d'ateliers manuels, de salles polyvalentes, d'un foyer réservé aux élèves, de bureaux administratifs, du logement du gardien, ainsi que de 3 niveaux de parkings en infrastructure. Ces différentes surfaces s'organisent autour d'un espace ouvert, nommé "cour-mail" d'une cinquantaine de mètres de long. Cette grande cour intérieure est reliée à l'espace public, la rue des Italiens, par l'intermédiaire d'un hall vitré couvert d'une charpente métallique visible. Dans ce hall, le volume de l'amphithéâtre forme une vaste mezzanine qui se prolonge par une passerelle. Une grande fresque en lave émaillée de Valerio Adami (1935 - ), de 11 mètres sur15 mètres, habille le mur ouest du hall qui se caractérise par des jeux complexes de volums. Aménagé en placette avec des gradins, il forme également un espace semi-public destiné à l'enseignement et à l'exposition d'oeuvres. Côté rue, la façade est couverte de "Silipol", un parement de plaques de marbre reconstitué gris-vert. Ce placage donne à l'édifice une monumentalité et une rigueur qui sont accentuées par les lignes de composition verticales ert par le portique. A l'inverse, côté cour, les façades peintes de couleurs claires et les éléments architecturaux (passerelle, escalier de type vis hors-oeuvre) tranchent avec cette austérité. Transparence et monumentalité caractérisent cette architecture dont les volumes rappellent l'avant-garde architecturale de l'entre-deux guerres.

Escaliers escalier dans-oeuvre
Techniques céramique
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Noyer-Duplaix Léo