Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

école maternelle Danièle Casanova

Dossier IA93000262 inclus dans ville de Romainville réalisé en 2009
Dénominations école maternelle
Aire d'étude et canton Romainville
Adresse Commune : Romainville
Adresse : 11 avenue de Verdun

Dans les années 50, les besoins de la commune en écoles, notamment maternelles, sont urgents. L'école maternelle Casanova est construite pour y répondre. Mais le nombre de classes créées est encore insuffisant. En 1961, deux classes maternelles provisoires sont adjointes à l'école Casanova et à d'autres écoles de la commune pour pallier les besoins engendrés par la construction de la cité M. Cachin. En 1963, des travaux de surélévation sont réalisés au-dessus de la loge du gardien, pour abriter un appartement de fonction.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Dates 1954, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bérard André, architecte communal, attribution par source
Auteur : Viturat Claude, sculpteur, attribution par source
Auteur : Grégoire René, peintre, attribution par source

L'édifice, constitué d'un étage carré, emprunte au style paquebot dont il reprend pour la façade le vocabulaire : ouvertures, hublots, pergola, etc.

Chaque classe est ornée de pavement de carreaux de céramiques représentant des thèmes variés: moulin à vent, train, paquebot.

Murs béton
fer
Toit béton en couverture
Étages 1 étage carré
Techniques sculpture
peinture
Précision représentations

C. Viturat orne la façade principale d'un bas-relief pour lequel il s'inspire des contes pour enfants. Il figure un épisode du Petit Poucet de Charles Perrault. L'enfant est représenté en train de retirer les bottes de sept lieux magiques du géant endormi. L'ouvre, réalisée grâce à la mesure du 1 % artistique, offre des formes rondes et douces qui tranchent avec les volumes géométriques des bas-reliefs du dispensaire. René Grégoire avait pourvu le vestibule d'entrée et le couloir de trois décors muraux (aujourd'hui détruits) illustrant l'alphabet, les chiffres et les chansons. Les salles de classe conservent des pavements de carreaux de faïence d'origine présentant différents motifs enfantins : train, bateaux, moulins à vent.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Audoly Marion
Marion Audoly

Stagiaire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Faure Julie