Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

dossier de synthèse sur les escaliers, rampes d'appui et départs de rampe d'appui

Dossier IM75000061 réalisé en 2009

Fiche

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, l’escalier est un élément d’apparat dans les plus belles demeures et hôtels parisiens. Il est au cœur des recherches des architectes et maîtres d’oeuvre qui inventent l’escalier suspendu. Ces recherches croisent alors celles des artisans : la rampe de serrurerie est née. De cette époque fastueuse subsistent de nombreuses traces : près de mille deux cents rampes ont ainsi été inventoriées par une étude minutieuse de plusieurs années. Au sein de ce vivier foisonnant ont été sélectionnés les escaliers les plus spectaculaires, ou parfois plus modestes, qui tous sont l’illustration d’un savoir-faire exceptionnel.

Cet inventaire a été réalisé par Jean-François Leiba-Dontenwill dans le cadre d'un travail universitaire. Il a donné lieu à une publication en 2011 : Région Ile-de-France, Inventaire général... Bussière Roselyne (réd.), Leiba-Dontenwill Jean-François (réd.), Kruszyk Laurent (phot.). Escaliers parisiens sous l'Ancien régime, l'apogée de la serrurerie. Paris : Somogy éditions d'Art - voir ci-dessous dans la rubrique Documentation - Liens Web. Il a, par ailleurs, été repris selon la méthodologie de l'inventaire et 102 dossiers ont été réalisés par Roselyne Bussière, avec l'aide de Maud Marchand.

Dénominations escalier, rampe d'appui, départ de rampe d'appui
Aire d'étude et canton Paris - Paris
Adresse Commune : Paris

L'apparition de la rampe de serrurerie dans les escaliers parisiens a eu lieu dans les années 1640, favorisée par l'introduction par Mansart de l'escalier suspendu : l'hôtel de la Vrillière est doté en 1644 d'un escalier à rampe de fer. Le Muet en 1642 dote l'hôtel d'Assy d'une belle rampe en ferronnerie qui est la plus ancienne conservée à ce jour. La rampe de ferronnerie connaît un rapide succès et ce dans toutes les strates sociales. On la retrouve dans les hôtels du Marais où elle permet d'afficher un luxe récemment acquis. De 1680 à 1720, l'emploi de la rampe de serrurerie se généralise et dans les décennies suivantes, elle devient le lieu d'expression des ornemanistes qui produisent alors des chefs d'oeuvre de l'art rocaille. Enfin après cet apogée s'annonce le déclin des années 1760-1792 : d'une part parce que le goût néoclassique triomphe et avec lui des motifs beaucoup plus sobres, et d'autre part parce que les escaliers à crémaillère, c'est-à-dire sans limon, font leur apparition, ce qui signifie la généralisation des simples barreaux.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 18e siècle

Les premières rampes en serrurerie sont inspirées des balustres de pierre ou de bois des escaliers plus anciens. Ce motif connaît de multiples interprétations et variantes. Par la suite, à partir des années 1680, le balustre continue d'inspirer les serruriers mais on voit aussi apparaître les panneaux. Par ailleurs, le motif à arcades, qui est le plus répandu, apparait dans les années 1710-1720. De 1720 à 1760, les panneaux sont ornés de toutes sortes de motifs, héraldiques, rocaille. Les consoles de départ sont particulièrement raffinées. Pendant la période néo-classique, les rampes à motifs géométriques se généralisent.

Catégories ferronnerie
Matériaux fer, forgé

Annexes

  • Escaliers parisiens - Sources et Bibliographie

    SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

    SOURCES MANUSCRITES

    Paris – Centre Historique des Archives Nationales

    Archives Nationales, fichier de dépouillement du Centre de Topographie historique de Paris

    Série F : Versements des ministères et des administrations qui en dépendent

    F31 Finances : cadastre de Paris

    F21 : Beaux-Arts

    Minutier central des notaires

    Versements de la Direction de l’Architecture

    SOURCES IMPRIMÉES

    Auteurs anciens

    BRICE (Germain), Nouvelle description de la ville de Paris, 8e édition, Paris, 4 vol., 1725.

    JAILLOT (Jean Baptiste Michel Renon de Chevigne dit), Recherches critiques, historiques et topographiques sur la Ville de Paris depuis ses commencements connus jusqu'a present, Quartier Saint-Germain des Prés, Paris, 1782.

    MERCIER (Louis Sébastien), Tableau de Paris, Hambourg, Virchaux et Cie, 1781

    SauvaL (Henri), Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris, Paris, Charles Moette et Jacques Chardon,

    1724. rééd. Gregg international publishers, England, 1969, 3 volumes

    Tallemant des Réaux (Gédéon), Historiettes, rédigé à partir de 1657. Première édition Monmerqué, Paris, Alphonse

    Levavasseur, 1834,

    Recueils

    ALLEMAGNE (Henri-René d’), Les anciens maîtres serruriers et leurs meilleurs travaux, Paris, Gründ, 1943, 2 vol.

    D’AVILER (Charles-Augustin ), Cours d'architecture qui comprend les ordres de Vignole, avec des commentaires, les figures et descriptions de ses plus beaux bâtimens, et de ceux de Michel-Ange... et tout ce qui regarde l'art de bâtir, avec une ample explication par ordre alphabétique de tous les termes, par le rsieur A.-C. Daviler, Paris, Nicolas

    Langlois, 1691,

    D’AVILER (Charles-Augustin ), Dictionnaire d'architecture civile et hydraulique et desarts qui en dépendent, Paris, Jombert, nouvelle édition, 1710. Version revue et complétée du second volume du Cours d’architecture, Paris, Langlois 1691

    BLANC (Louis), Le fer forgé en France : œuvres gravées des anciens maîtres serruriers, architectes, dessinateurs et graveurs, Paris, Bruxelles, 1928,1930, 2 vol.

    BLONDEL (Jacques-François), De la distribution des maisons de plaisance et de la décoration des édifices en général, Paris, Charles-Antoine Jombert, 1738, 2 vol.

    BLONDEL (Jacques-François), Architecture française ou recueils de plans et élévations, coupes et profils des églises,

    maisons royales, palais, hôtels et édifices les plus considérables de Paris, Paris, Jombert, 1751-1756, 4 vol.

    BLONDEL (Jacques-François), Cours d’architecture française ou traité de la décoration, distribution et construction des bâtiments publiés de l’aveu de l’auteur par R. et continué par Patte, Paris, Desaint, 1771-1777, 6vol.

    BRISEUX (Charles-Etienne), Architecture moderne ou l'Art de bien bâtir pour toutes sortes de personnes tant pour les maisons des particuliers que pour les palais. Contenant cinq traités..., Paris, Claude Jombert, 1728, 2 vol.

    BRISEUX (Charles-Etienne), L’art de bâtir des maisons de campagne où l’on traite de leur distribution, de leur construction et de leur décoration., Paris, Pralut Père, 1743

    BRESLAU (Jean), Premier [Second] [Troisième] cahier de serrurerie inventé et dessiné par B... en 1777, Paris, l’Auteur,

    1777.

    BRISVILLE (Hugues), Diverses pièces de serrurerie inventées par Hugues de Brisville, maître serrurier à Paris et gravez par Jean Berain, reprod. en fac similé de l'éd. de N. Langlois Paris, ca 1670, Londres, s.n., 1888.

    BURY et HOYAU, Modèles de serrurerie choisis parmi ce que Paris offre de plus remarquable sous le rapport de la forme, de la décoration et de la sureté accompagnés des détails qui doivent en faciliter l'exécution ; et suivis d'un abrégé de l'art du serrurier ... / sur les dessins et d'après les descriptions de MM. Bury, ... et Hoyau .., Paris, Bance aîné, 1826.

    CONTET (Frédéric), Documents de ferronnerie ancienne conservés au Musée Calvet et dans divers hôtels d'Avignon : recueil de 42 planches comprenant plus de 700 documents de ferronnerie ,;monumentale et de serrurerie fine ...,

    Paris, F. Contet, 1926.

    DAVESNE (Robert), Livre de serrurerie nouvellement inventé par R. Davesne, maître serrurier à Paris, Paris, l’Auteur, 1676.

    DIDEROT (Denis), ALEMBERT (d’), Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Paris,

    Briasson, 1ère éd., 1751-1780, 35 vol.

    DUHAMEL DU MONCEAU (Henri-Louis), L’art du serrurier, par M. Duhamel Du Monceau, Paris, impr. de L.-F. Delatour, 1767.

    FELIBIEN (André), Des Principes de l'architecture, de la sculpture, de la peinture et des autres arts qui en dépendent [par A. Félibien]. Avec un dictionnaire des termes propres à chacun de ces arts, Paris, J.-B. Coignard, 1676.

    FONTAINE (Jacques-Valentin), Nouveau livre d'études et principes de serrurerie. Dédié aux compagnons et apprentis de la profession, par leur affectionné serviteur Jacques Valentin Fontaine serrurier du Roy en la manufacture royale des Gobelins, s.l., s.n., ca, 1750.

    FORDRIN (Louis), Nouveau livre de serrurerie contenant toute sorte de grille d’un goût nouveau propre pour les chœurs d’église, portes de vestibules, péristyles et de jardins tant pour les maisons royales que pour celles des Seigneurs et particuliers. Rampes, portes enseignes, balcons riches et simples et autres différents dessins inventés et

    composés par Louis Fordrin, serrurier ordinaire des bâtiments du Roy et de ses monnoyes, Paris, l’Auteur, Duchange, 1723.

    FORTY (Jean-François), Œuvre de serrurerie, Paris, s.n., ca. 1775.

    GAUTIER (Pierre), Divers ouvrages de balustrades, cloisons, paneaux et autres ornemens pour les serruriers faits et inventez par Pierre Gautier,..., Marseille, s.n., 1685.

    GUERARD (Nicolas), Diverses pièces de serrureries pour portes cochères et portes bourgeoises, entrée de serrures,

    fermeture de choeur d'églises….Deuxiesme livre de serrurerie, Paris, l’Auteur, 1715.

    JOUSSE (Mathurin), La fidelle ouverture de l’art du serrurier où l’on void les principaux preceptes, desseings et figures

    touchant les expériences et opérations naturelles dudit art, ensemble un petit traité de diverses trempes, La Flèche, 1627.

    LAMOUR (Jean), Recueil des ouvrages de serrurerie que Stanislas le Bien-Faisant, Roy de Pologne, Duc de Lorraine et de Bar a fait poser sur la place royale de Nancy à la gloire de Louis le Bien-Aimé composé et exécuté par Jean Lamour, Nancy, l’Auteur, 1767.

    LE CAMUS DE MEZIERES (Nicolas), Le Guide de ceux qui veulent bâtir, ouvrage dans lequel on donne les renseignements nécessaires pour réussir dans cet Art, et prévenir les fraudes qui pourroient s'y glisser, Paris, Morin, 1781, 2 vol.

    MOLLET (Claude) Theatre des plans et iardinages, contenant des secrets et des inventions incognuës à tous ceux qui jusqu’à present se sont meslez d’escrire sur cette matiere... Paris, Charles de Sercy, 1652

    LE MUET (Pierre) , Maniere de bien bastir pour toutes sortes de personnes, Paris, François Langlois, 1623

    LE MUET (Pierre), [intr. et notes par Claude Mignot], Manière de bien bastir pour toutes sortes de personnes, Ré-impr.

    inc. de l'éd. de 1663, Aix-en-Provence, 1981

    MARIETTE (Pierre-Jean), Cours d'architecture qui comprend les ordres de Vignole, avec des commentaires, les figures & les descriptions de ses plus beaux bâtimens, et de ceux de Michel-Ange, des instructions et des préceptes... et généralement tout ce qui regarde l'art de bastir, par le sieur C. A. d'Aviler,... nouvelle édition enrichie de nouvelles

    planches et revue et augmentée de plusieurs desseins... et d'un grand nombre de remarques par Pierre-Jean Mariette, Paris, l’Auteur ; 1750.

    SAVOT, (Louis), L’architecture françoise des bastimens particuliers, Paris, Sébastien Cramoisy, 1624.

    TIJOU (Jean), Nouveau livre de dessins inventé et dessiné par Jean Tijou contenant plusieurs sortes d'ouvrages en fer comme portes, frontispices, balcons, rampes d'escaliers etc... dont la plupart ont été executés à Hampton-Court le tout pour l'utilité de ceux qui veulent travailler le fer en perfection... Paris, A. Calavas, Librairie des Arts décoratifs, s. d., ca 1908.

    SOURCES ICONOGRAPHIQUES

    Paris – Commission du Vieux Paris

    Procès-verbaux des séances de la Commission du Vieux Paris (abr. C.V.P. Casier archéologique

    Paris – Musée Carnavalet

    Base Mémoire du Ministère de la culture :

    http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/

    BIBLIOGRAPHIE

    ANDIA (Béatrice, de) et GADY (Alexandre), dir., La rue des Francs-Bourgeois au Marais, Paris, Mairie du 3e arrondissement, 29 octobre-29 novembre 1992, Mairie du 4e arrondissement, 8 avril-5 mai 1993, Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, 1992.

    ANDIA (Béatrice de) et COURTIN (Nicolas), dir., L’Île-Saint-Louis, Paris, Hôtel de Lauzun, 3 octobre - 14 décembre 1997,

    Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 1997.

    ALLEMAGNE (Henry-René d’), Les Anciens maîtres serruriers et leurs meilleurs travaux, Paris, Gründ, 1943, 2 vol.

    ARMINJON (Catherine), « La ferronnerie. Le grand escalier », L’hôtel de Vigny, Cahiers de l’Inventaire n° 5, Paris, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, 1985, p. 33-35.

    ARMINJON (Catherine), « Le fer forgé dans les hôtels du Marais », Le Marais, Mythe et réalité, Paris, Hôtel de Sully, 30 avril - 30 août 1987, Paris, C.N.M.H.S./Picard, p. 214-219.

    ARMINJON (Catherine), BILIMOFF (Michèle), L’art du métal. Vocabulaire technique, Paris, Editions du patrimoine, Imprimerie nationale, 1998.

    AUCANTE (Vincent), dir., Le Collège des Bernardins, Paris, 2008

    BABELON (Jean-Pierre), "L'hôtel d'Assy", Paris et Île-de France. Mémoires publiés par la Fédération des sociétés

    historiques et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, 1963, t. XIV, p. 169-196.

    BABELON (Jean-Pierre), FLEURY (Michel), SACY (Jacques de), Richesses d’art du quartier des Halles, maison par maison, Paris, Arts

    et métiers graphiques Flammarion, 1967.

    BABELON (Jean-Pierre), « Une œuvre mal connue de Pierre Bullet à Paris, l’hôtel Amelot de Chaillou puis de Tallard (78 rue des Archives) », Bulletin Monumental, Paris, Société française d’archéologie, t.. 36-I, 1978.

    BABELON (Jean-Pierre), "La maison du bourgeois gentilhomme, l'hôtel Salé...", Revue de l’Art., 68, 1985, p. 7-34.

    BABELON (Jean-Pierre), "Jean Thiriot, architecte à Paris sous Louis XIII", Cahiers de la Rotonde, n°10, 1987, p. 69-131.

    BABELON (Jean-Pierre), Demeures parisiennes sous Henri IV et Louis XIII, Paris, Hazan, 1991.

    BABELON (Jean-Pierre) et MIGNOT (Claude), dir., François Mansart, le génie de l’architecture, Paris, Gallimard, 1998.

    BARITOU (Jean-Louis) et FOUSSARD (Dominique), dir., Chevotet-Contant-Chaussard, Un cabinet d’architectes au siècle des Lumières, Lyon, La Manufacture, 1987.

    BARREAU (Joëlle), « L’hôtel de Richelieu », De la place royale à la place des Vosges, Paris, 1996, p. 258-261.

    BARREAU (Joëlle), Etre architecte au XVIIe siècle : Libéral Bruand, architecte et ingénieur du roi, Thèse d’histoire

    de l’art, Université de Paris IV, 2004, dactyl.

    BAULEZ (Christian), « L’hôtel Chenizot », L’île Saint-Louis, Paris, Hôtel de Lauzun, 3 octobre - 14 décembre 1997, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 1997, p.231-240.

    BAULEZ (Christian), « A propos de Victor Louis et de la table de fer poli de Varsovie, les familles Deumier et Perez », TAILLARD (Christian), Victor Louis et son temps, actes du colloqueinternational tenu au Palais Soubise organisé par la Société Victor Louis du 14 au 16 décembre 2000 dans le cadre descélébrations nationales, Bordeaux, [Pessac], Université Michel-Montaigne-Bordeaux 3, 2004.

    BECHU (Philippe) et TAILLARD (Christian), Les hôtels Soubise et de Rohan-Strasbourg : marchés de construction et de décor, Paris, Centre Historique des Archives Nationales, Somogy, 2005.

    BELHOSTE, Jean-François et alii, La métallurgie normande XIIe-XVIIe siècles, La révolution du haut-fourneau, Caen, association histoire et patrimoine industriel de Basse-Normandie, 1991.

    BERGER (Robert W.), Antoine Le Pautre, a french Architect of the Era of Louis XIV, New-York, New-York University press, 1969.

    BEYLIER (Hubert) et BONTEMPS (Daniel), « La rampe en fonte du XVIIe siècle de l'escalier de l'hôtel Le Pelletier de Saint-Fargeau à Paris », Bulletin de la Société de l'Histoire de Paris et de l'Ile-de-France, 1984, 1986, pp. 125-131.

    BIVER (Paul et Marie), Abbayes, monastères et couvents de Paris : des origines à la fin du XVIIIe siècle, Paris, Éd.

    d'histoire et d'art, Nouv. éd. latines, 1970.

    BLOND (Louis), La maison professe des Jésuites de la rue Saint-Antoine à Paris, Paris, Éditions franciscaines, 1956.

    BOUDON (Françoise), CHASTEL (André), COUZY (Hélène) et HAMON (Françoise), Système de l’architecture urbaine, Le

    quartier des Halles à Paris, Paris, CNRS, 1977, 2 vol.

    BREMER-DAVID (Charissa), Decorative arts, an illustrated summary catalogue of the collections of the J. Paul Getty Museum, Malibu, J. Paul Getty Museum, 1993

    BRETTE (Armand), Atlas de la censive de l’archevêché dans Paris, Reproduction en fac-similé, Paris, Imprimerie nationale, tome premier, 1906.

    BRULEAUX (Anne-Marie), Les maîtres-serruriers parisiens et leurs travaux de grande serrurerie (1715-1750), thèse de l’Ecole des Chartes, 1981, dactyl.

    CABESTAN (Jean-François), La Conquête du plain-pied :l’immeuble à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Picard, 2004.

    CARBONNIER (Youri), Maisons parisiennes des Lumières, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2006.

    CASTELLUCCIO (Stéphane), Les Collections royales d’objets d’Art de François Ier à la Révolution, Paris, les éd. de l'Amateur, 2002, p.198-203.

    CASTELLUCCIO (Stéphane), Le Garde-Meuble de la Couronne et ses intendants du XVIe au XVIIIe siècle, Paris, 2004.

    CENTRE DE RECHERCHE SUR LES MONUMENTS HISTORIQUES, Rampes d’escaliers en fer forgé, Paris, Ministère de la culture, Direction du patrimoine, 1985, 2 vol.

    CENTRE DE RECHERCHE SUR LES MONUMENTS HISTORIQUES, Grilles de fenêtres et impostes en fer forgé, Paris, Monum, éd. du Patrimoine, 2006.

    CHAULEUR (Andrée) et LOUIS (Pierre-Yves), François Mansart, les bâtiments, Marchés de travaux 1623-1665, Paris, Centre Historique des Archives Nationales, Champion, 1998.

    COLAS (René), Paris qui reste : vieux hôtels, vieilles demeures, rive droite, Paris, R. Colas, 1914.

    DALY (César), Motifs historiques d'architecture et de sculpture d'ornement (deuxième série) : décorations

    intérieures empruntées à des édifices français, du commencement de la Renaissance à la fin de Louis XVI., Paris, Ducher, 1880, 2 vol.

    DAUMARD (Adeline), FURET (François), Structure et relations sociales à Paris au milieu du XVIIIème siècle, Paris, A. Colin, 1961

    DERENS (Isabelle), GADY (Alexandre), « La rue du Grand Chantier. N°60 à 76 rue des Archives. Etude topographique et architecturale du XVIIe siècle à nos jours. », Paris et Île-de-France, Mémoires publiés par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, tome 47 **, 1996, p. 7-97

    DROGUET (Anne), Nicolas Petit, 1732-1791, Paris, éd. de l'Amateur, 2001 .

    FERNANDEZ (Dominique) « L’hôtel de saint Hérem », in : De la place royale à la place des Vosges, Paris, 1996, p. 179 -189

    FOUQUET-LAPAR (Monique), La rampe de serrurerie de Louis XIV à Louis XVI dans les Halles et le Marais, Mémoire de maîtrise d’histoire de l’art, Université Paris IV, 1996, dactyl.

    FRANCE-LANORD (Albert), Jean Lamour, serrurier du Roi, 1698-1771, Nancy, Université de Nancy II, 1977 ;

    FRANCE-LANORD (Albert), « L’art de la serrurerie au XVIIIe siècle et Jean Lamour », La Ferronnerie : forge, serrurerie, repoussage, sculpture sur métal, n° 18-19, avril 1982, p. 32-42.

    FRANCE-LANORD (Albert), Jean Lamour, serrurier du Roi, 1698-1771, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 1991, 2e éd

    GADY (Alexandre), « De Mansart à Mansart. Le lotissement de la place des Victoires », Cahier de la Rotonde, n° 17, 1996, p. 107-150.

    GADY (Alexandre), La Montagne-Sainte-Geneviève et le Quartier Latin, Paris, Hoëbeke, 1998.

    GADY (Alexandre), Le Marais, Guide historique et architectural, Paris, Le Passage, 2002.

    GADY (Alexandre), « De la maison professe des Jésuites au lycée Charlemagne, Topographie et architecture », La Cité, Société historique et archéologique des IIIe, IVe, XIe, et XIIe arrondissements de Paris, Bulletin de liaison n° 24 décembre 2005, p.13-34.

    GADY (Alexandre), Jacques Lemercier, Architecte et ingénieur du roi, Editions de la maison des sciences de l’homme, Paris, 2005

    GADY (Alexandre), JOUVE, (Jean-Pierre) Les hôtels de Guénégaud et de Mongelas Rendez-vous de chasse des Sommer au Marais, Paris, Citadelles et Mazenod, 2005

    GADY (Alexandre), Les Hôtels particuliers de Paris, du Moyen Age à la Belle Epoque, Paris, Parigramme, 2008.

    GALLET (Michel), Demeures parisiennes. L’époque de Louis XVI, Paris, Le Temps, 1964.

    GALLET (Michel), « L’hôtel d’Ecquevilly ou du Grand Veneur », Festival du Marais, 1967, p. 90-91.

    GALLET (Michel), « Escaliers parisiens du XVIIIe siècle », Médecine de France, 1968 n° 191, p.20-40

    GALLET (Michel), « Jacques-Denis Antoine, architecte de l’hôtel de Saint-Prest, 28, rue des Saints-Pères », Paris et

    Île-de France. Mémoires publiés par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, 1969, t. XX, p. 275-278.

    GALLET (Michel), "Architectes parisiens du règne de Louis XV, Jacques-Richard Cochois", in Sauvegarde et mise en

    valeur du Paris historique, Bulletin d'information, juin 1971, p. 56-57.

    GALLET (Michel), Paris, Domestic architecture of the 18th century, Londres, Barrie & Jenkins, 1972.

    GALLET (Michel), BOTTINEAU, (Yves), dir., Les Gabriel, Paris, Picard, 1982.

    GALLET (Michel), dir., Germain Boffrand, 1667-1754, l’aventure d’un architecte indépendant, Paris, Herscher, 1986

    GALLET (Michel), Les architectes parisiens du XVIIIe siècle : dictionnaire biographique et critique, Paris, Mengès, 1995.

    GATIGNOL (Pascale), MARTOS (Catherine) et RODRIGUEZ (Jésus), Du Couvent des Récollets à l'Hôpital Villemin. Destinées d'un bâtiment parisien : 1604-1989, Paris, Ecole d'Architecture Paris-Villemin, ca 1989.

    GAUME (Luce) et SARMANT (Thierry), dir. La place Vendôme, Art, pouvoir et fortune, Paris, Action artistique de la Ville de Paris, 2002.

    GALLET-GUERNE (Danièle) et BAULEZ (Christian), Dessins d’architecture de la Direction générale des bâtiments du Roi, Tome I, le château, les jardins, le parc, Trianon, Paris, Archives nationales, 1983

    GUIFFREY (Jules), Comptes des Bâtiments du Roi sous le règne de Louis XIV, Paris, Imprimerie nationale, 1881-1901, 5 vol.

    HAMMADI (Rodolphe), De marches en escaliers, Paris, Musée Carnavalet, 17 mars-17 mai 1987, Paris, Musée Carnavalet, 1987.

    HAROUEL (Jean-Louis) ; L’embellissement des villes. L’urbanisme français au XVIIIe siècle, Paris, Picard, 1993.

    HARTMANN (Georges), « l’hôtel de Nicolaï et de Combourg, quai des Célestins n°4 », La Cité, janvier-avril 1925, nos 93-94, p.212-219.

    HERVIER (Dominique) et FERAULT (Marie-Agnès), Le faubourg Saint-Antoine, un double visage ; Paris, APPIF, 1998.

    HILLAIRET (Jacques), Dictionnaire historique des rues de Paris, 7 éd., Paris, éd. de Minuit, 1963, 3 vol.

    HUGHES (Peter), The Wallace Collection, Catalogue of Furniture, London; Trustees of the Wallace collection, 1996, 3 vol.

    JESTAZ (Bertrand), « La première œuvre connue de Jules-Hardouin Mansart : le petit hôtel de Guénégaud dit de Conti », Bulletin monumental, 2000, tome 158-3, p. 217-237.

    JESTAZ (Bertrand), Jules-Hardouin Mansart, Paris, Picard, 2008, 2 vol.

    KAPLAN (Steven), « Réflexions sur la police du monde du travail, 1700-1715 », Revue historique, janvier-mars 1979, p. 17-77.

    LACOUE-LABARTHE (Marie-France), L’art du fer forgé en pays bordelais, de Louis XIV à la Révolution, Bordeaux, Société archéologique de Bordeaux, 1993.

    LA MONNERAYE (Jean de la), Terrier de la censive de l’archevêché dans Paris : 1772. Paris, Imprimerie nationale, 1981, tome second, première partie, notices n° 1 à 2783.

    LA MONNERAYE (Jean de la), Terrier de la censive de l’archevêché dans Paris : 1772. Paris, éd. des Musées de la Ville de Paris, 2001, tome second, deuxième partie, notices n°2784 à 5749.

    LAPRADE (Albert), Croquis. Paris. Quartiers du Centre, les Halles, le Marais. Paris, Vincent, Fréal et Cie 1967.

    Le Faubourg Saint-Germain : la rue de Grenelle, Paris, Galerie de la SEITA, 21 novembre - 20 décembre 1980, s.l., s.n., 1980.

    La rue de Lille, Hôtel de Salm, Paris, Institut néerlandais et Musée national de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie, 1983, Paris, Délégation à l'action artistique de la Ville de Paris, 1983.

    Le faubourg Saint-Germain : la rue de Varenne, Paris, Musée Rodin, 2 octobre - 15 décembre1981, Paris, Musée Rodin, 1981.

    LAULAN (Robert), L’école militaire de Paris, le monument 1751-1788, Paris, Picard, 1950.

    LEIBA-DONTENWILL (Jean-François), La rue Sainte-Anne, une voie née à Paris sous Louis XIII, Paris, J.-F. Leiba-Dontenwill, 2000.

    LEIBA-DONTENWILL (Jean-François), Les rampes de serrurerie à Paris, 2007, 2 vol., reprog.

    LE MOËL (Michel), « Un exemple de l’architecture dans le Marais à la fin du règne de Louis XIV : l’hôtel Hénault de Cantobre », Revue de l’Art, n°18, 1972, p. 47-52.

    LE MOËL (Michel), L’architecture privée à Paris au Grand Siècle. Paris, Commission des Travaux historiques de la Ville de Paris, 1990.

    LEPROUX, (Guy-Michel), « l’hôtel d’Alméras », La rue des Francs-Bourgeois au Marais, ANDIA, Béatrice de, GADY, Alexandre, dir., Paris, DAAVP, 1992, p.244-249

    LEPROUX (Guy-Michel), « l’hôtel de Guénégaud des Brosses, rue du grand-Chantier, 1651-1653 », François Mansart Le génie de l’architecture, Paris, 1998, p.205-217.

    LE ROY LADURIE (Emmanuel), Histoire de la France urbaine, Paris, éd. du Seuil, 1981, tome 3.

    L'hôtel de Noirmoutier (1721-1724), Paris, Drac Île-de-France, CRMH, 1996, 12 p.

    LORION (André), « Autour d’un vieil hôtel parisien. L’hôtel de Fleury. La légende et l’histoire », Paris et Île-de-France. Mémoires publiés par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l’Île-de-France, 1961, t. XII, p. 75-95.

    MAGNY (Françoise), dir., Le Faubourg Saint-Germain, la rue de l’Université, Paris, Institut néerlandais, 1987, Paris, Délégation à l'action artistique, 1987

    MARTIN (Olivier), Histoire de la Coutume de la prévôté et vicomté de Paris, Paris, E. Leroux, 1922-1930, 2 t. en 3 vol.

    MIGNOT (Claude), « Histoire d’une demeure », L’hôtel de Vigny, Cahiers de l’Inventaire n° 5, Paris, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, 1985, p.14 à 32

    MIGNOT (Claude), Pierre Le Muet architecte (1591-1669), Thèse d’histoire de l’art, Université de Paris IV, 1991, 4 vol., dactyl.

    MIGNOT (claude), Le Val-de-Grâce, l'Ermitage 'une Reine, Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des

    sites, CNRS éd., 1994.

    NEREE RONFORT (Jean) et AUGARDE (Jean-Dominique), A ’ombre de Pauline, la résidence de l’Ambassadeur de Grande-Bretagne à Paris, Paris, éd. du Centre de recherches historiques, 2001.

    PEROUSE DE MONTCLOS (Jean-Marie), Histoire de l’architecture française de la Renaissance à la Révolution, Paris, Mengès, Caisse Nationale des monuments historiques et des Sites, 1989

    PEROUSE DE MONTCLOS (Jean-Marie), dir., Le guide du patrimoine, Paris, Paris, Direction du patrimoine, CNMHS, Conseil

    régional d'Ile-de-France, Hachette, 1994.

    PITT (Léonard), Paris, un voyage dans le temps. Images d’une ville disparue, Parigramme, 2008,

    PONS (Bruno), Le faubourg Saint-Germain. La rue Saint-Dominique : hôtels et amateurs., dir., Paris, Musée Rodin, 11 octobre - 20 décembre 1984, Paris, Délégation à l'action artistique, 1984.

    PONS (Bruno), De Paris à Versailles : 1699-1736 : les sculpteurs ornemanistes parisiens et l'art décoratif des

    bâtiments du roi, Strasbourg, Association les publications près les Universités de Strasbourg, 1986.

    PONS (Bruno) et BORJON (Michel), dir., Le Faubourg Saint-Germain. Le quai Voltaire, études offertes à Colette

    Lamy-Lassalle, Paris, Musée de la Légion d'honneur, 1990, Paris, Délégation à l’action artistique de la Ville de Paris, 1990, 191 p.

    PONS (Bruno) et FORRAY-CARLIER (Anne), dir., Le Faubourg Saint-Germain. La rue du Bac, Paris, Musée de la Légion d'honneur, 1990, Paris, Délégation à l’action artistique de la Ville de Paris, 1990, 255 p.

    PRADE (Catherine), « Sur les traces des maîtres serruriers », Le Marais, Mythe et réalité, Paris, Hôtel de Sully, 30 avril - 30 août 1987, Paris, C.N.M.H.S., Picard, p. 209-213.

    PROUST-PERRAULT (Josette), « Une œuvre inconnue de Michel Villedo : L’hôtel de Bence », La Cité, n°13, décembre 1994, p. 29-42.

    PROUST-PERRAULT (Josette), « L’hôtel de Chastillon », De la place Royale à la place des Vosges, Paris, 1996, p. 321-330.

    ROCHEBRUNE (Marie-Laure de), Le goût à la grecque, la naissance du néoclassicisme dans l'art français, chefs-d’œuvre du musée du Louvre, Athènes, la Pinacothèque nationale, Musée Alexandre Soutzos, 28 septembre 2009 - 11 janvier 2010, Athènes : Pinacothèque nationale, musée Alexandros Soutzos, 2009, 351 p.

    ROLLENHAGEN-TILLY (Linnéa), Maisons ordinaires à Paris, 1650-1790, thèse d’histoire de l’art, Université de Paris IV, 2006,

    SELLIER (Charles), Anciens hôtels de Paris, Paris, 1910, 433 p.

    SOEHNEE (Frédéric), Centenaire du lycée (1804-1904), compte rendu de la fête du Centenaire précédé d’une notice historique, Paris, Firmin-Didot, 1904.

    TAILLARD (Christian), Victor Louis (1731-1800), Le triomphe du goût français à l'époque néo-classique, Paris, PUPS, 2008.

    TURCOT (Laurent), Le promeneur à Paris au XVIIe siècle, Paris, Le Promeneur, 2007.

    VERLET (Pierre), Le mobilier royal français, Paris, Picard, 2 éd., 1990-1994, 4 vol.

    VERLET (Pierre), Les bronzes dorés français du XVIIIe siècle, Paris, Picard, 1987, 478 p.

    VITU (Auguste), La maison mortuaire de Molière, Paris, Alphonse Lemerre, 1883.

    WILLESME (Jean-Pierre), « Les Récollets du faubourg Saint-Martin », Cahiers de la Rotonde, n° 15, 1994, p. 21-55.

    WODON (Bernard), « La technique du fer forgé au XVIIIème siècle. De l’élaboration du fer marchand à l’exécution de la grille », Bulletin archéologique liégeois, t. 87 (1975), Liège : Musée Curtius, 1975, p. 31-67.

Liens web

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Leiba-Dontenwill Jean-François
Jean-François Leiba-Dontenwill

Historien de l'Art.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Marchand Maud