Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

collège Jacques-Amyot

Dossier IA77000423 réalisé en 2002

Fiche

Parties constituantes non étudiées préau
Dénominations collège
Aire d'étude et canton Melun - Melun nord
Adresse Commune : Melun
Adresse : rue du Général de Gaulle
Cadastre : 1985 AL 134

Le collège Jacques Amyot est installé sur le site du couvent des Capucins, qui s'étaient fixés à Melun le 7 mai 1606 (la première pierre de la chapelle fut posée par Henri IV le 2 juillet 1606, la plaque de fondation en cuivre est conservée au musée de Melun). Devenu bien national, le couvent est vendu le 22 octobre 1791 pour la somme de 26 700 livres. A partir de 1841, il abrite le collège municipal, ouvert par arrêté du 18 germinal an XI (10 avril 1803), et auparavant installé dans l'ancien couvent des Carmes (an XI-1816), puis dans des maisons rue Neuve et rue de la Juiverie. La ville de Melun rachète les bâtiments en 1877, et lance un concours pour la reconstruction en 1881. La même année, le collège reçoit le nom de l'humaniste Jacques Amyot, traducteur des Vies de Plutarque, et natif de Melun. Le projet choisi lors du concours est celui de l'architecte Jules Touzet. Le collège est construit de 1882 à 1885 par l'entrepreneur J. Pradeau. L'édifice est inauguré le 5 août 1885. Quelques modifications sont apportées à l'ensemble au 20e siècle : construction d'ateliers pour les cours professionnels (Bulot arch., 1904), d'un pavillon scientifique (Leloustre arch., 1909), d'un économat et d'un préau couvert par Félix Boutron en 1930-1933.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates 1881, daté par travaux historiques
1885, daté par source, porte la date
Auteur(s) Auteur : Touzet Jules, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Pradeau J., entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Leloustre Louis, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Boutron Félix, architecte, attribution par travaux historiques

Le collège comprend plusieurs bâtiments, répartis autour de trois grandes cours. L'entrée principale (1), sur la rue du général de Gaulle, est marquée par un portail en brique et pierre, orné des armes de la ville. Ce portail est flanqué de deux pavillons à lanterneau, dont la façade est rehaussée par une frise de céramique. Le portail donne accès à la cour d'honneur, sur laquelle ouvre le Grand Quartier (3). Cet imposant bâtiment en L présente une façade haute de deux étages : le soubassement est en meulière apparente à joints rocaillés, les autres niveaux sont enduits, avec un décor de briques. L'extrémité nord est ponctuée par un avant-corps en léger ressaut, à deux étages plus comble, abritant le logement du directeur. Cette partie, qui constitue la véritable façade du Grand Quartier, est en brique et enduit imitant la pierre. Elle est couronnée par une horloge, et porte l'inscription : 1841. Collège Jacques Amyot. 1885. L'élévation postérieure du Grand Quartier est légèrement moins soignée : la meulière est davantage apparente. Ce revers présente un étage de comble sur l'ensemble du bâtiment, et une coursive au premier étage. Au nord du Grand Quartier s'étend le Petit Quartier (6), de plan rectangulaire, haut de deux étages. Le centre de la façade du Petit Quartier est souligné par un avant-corps en léger ressaut, en brique et pierre, avec soubassement en meulière appareillée. Cet avant-corps central est orné des armes de la ville de Melun, et d'une corniche à denticules. Comme pour le Grand Quartier, le revers est moins décoré, et emploie surtout de la meulière apparente. Outre ces deux grands Quartiers, le collège comprend plusieurs annexes moins élevées. Dans l'angle sud de l'enceinte, se trouve le bâtiment de l'intendance (ancienne infirmerie), à un étage-carré (2). Dans le prolongement du Grand Quartier au nord, un corps de bâtiment en meulière, d'un étage, abrite le secrétariat et le bureau du conseiller d'éducation (4). Contre le mur sud du Petit Quartier est accolé un vaste préau couvert, avec charpente métallique (6). Enfin, des annexes se trouvent dans la partie nord-ouest de l'enceinte, le long de la rue du Président-Despatys (7 et 8). Dans son état actuel, le collège ne présente plus qu'un vestige d'espace vert, devant le Petit Quartier : les autres espaces libres sont occupés par des cours goudronnées.

Murs meulière
calcaire
brique
enduit
moellon
Toit tuile mécanique
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit en pavillon
croupe
lanterneau
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Techniques céramique
sculpture
Représentations ornement végétal armoiries livre
Précision représentations

Sculpture sur le portail et sur l'avant-corps central du Petit Quartier : armes de la ville de Melun. Frises de céramique vernissée (ornement végétal) sur les deux pavillons d'entrée et sur le bâtiment de l'intendance. Sur les deux pavillons d'entrée, épis de faîtage en céramique (ornement végétal). Un livre ouvert est représenté en bas-relief sur la porte du mur sud du Petit Quartier (donnant sous le préau).

Bel ensemble d'architecture scolaire des années 1880.

Statut de la propriété propriété du département
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.