Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cathédrale Saint-Etienne

clôture de choeur

Dossier IM77000382 réalisé en 2010
Dénominations clôture de choeur
Aire d'étude et canton Meaux
Adresse Commune : Meaux
Emplacement dans l'édifice dans le sanctuaire

Les sept grilles entourant le sanctuaire ont été exécutées aux frais de l'Etat par Gaillardon, serrurier à Meaux, sur les dessins de l'architecte Ohnet. La pose en a été achevée en octobre 1879. Avant cette clôture, le sanctuaire en avait connu au moins quatre autres : il fut d'abord entouré d'une clôture maçonnée qui s'étendait aussi le long du choeur et était illustrée de scènes des "Actes des apôtres", bas-reliefs en albâtre haut d'un mètre, exécutés sous l'épiscopat de Louis de Melun (1474-1483). Ces sculptures furent brisées par les protestants en 1562, mais le sanctuaire conserva un mur de clôture jusqu'en 1722. Ce mur fit place, en 1723, à sept grilles en fer forgé dont le coût avait été partagé entre l'évêque, le chapitre et la donation de Bossuet. En complément de cet ensemble, une porte en serrurerie fut également établie au niveau du jubé, entre les deux autels latéraux (voir le dossier IM77000389). Le château de Huisseau-sur-Mauves (Loiret) posséderait dans son parc une grille en serrurerie du XVIIIe siècle provenant du choeur de la cathédrale de Meaux : il pourrait donc s'agir d'un élément de cette commande. Cet ensemble, à la Révolution, fut remplacé par de simples grilles de bois dont on décida la suppression, en faveur d'un matériau plus noble, en 1870. Ohnet et Gaillardon venaient alors de travailler ensemble pour la grille de la chapelle Saint-Fiacre (1ere chapelle rayonnante sud), posée en 1868.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1879
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 77, Meaux
Auteur(s) Auteur : Gaillardon, serrurier
Auteur : Ohnet, architecte

Les sept grilles en fer forgé composent un ensemble assez sobre, à décor géométrique et végétal (croix, volutes, feuilles de vigne...), de style néo-gothique.

Catégories fonderie
Matériaux fer
Précision dimensions

h = 300, la = 325. Dimensions approximatives, pour un panneau compris entre deux piliers.

Statut de la propriété propriété de l'Etat

Annexes

  • Documentation

    ALLOU (Auguste), Notice historique et descriptive sur la cathédrale de Meaux, Meaux : Le Blondel, 1ere éd., 1839, p. 34 ; 2e éd., 1871, p. 40-41.

    ALLOU (Auguste), La cathédrale et le palais épiscopal de Meaux. Extrait de la notice publiée en 1871, Meaux : Le Blondel, 1884, p. 28-29.

    ANONYME, « Les nouvelles grilles en fer » dans La Semaine religieuse du diocèse de Meaux, 1870-71, p. 100.

    CHARON (Pierre), « Aménagement mobilier », dans : CHARON, Pierre (dir.), La Cathédrale Saint-Etienne de Meaux. Meaux : Société historique de Meaux et sa région, 2014, p. 303.

    Sur les grilles du XVIIIe siècle :

    DU PLESSIS (Toussaints), Histoire de l’Eglise de Meaux, Paris, Gandouin, 1731, tome I, p. 303.

    RIBALDONE (Thierry) et SEYDOUX (Philippe), Châteaux et demeures de l’Orléanais, Paris, 1898, p. 45 [grille du chœur de la cathédrale de Meaux dans le parc du château de Huisseau-sur-Mauves].

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil général de Seine-et-Marne - Förstel Judith
Judith Förstel

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.