Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cité

Dossier IA91000994 réalisé en 2010
Dénominations cité
Aire d'étude et canton Essonne
Adresse Commune : Massy
Lieu-dit : Massy-Opéra
Adresse : avenue du Président Kennedy , avenue de Bourgogne , allée de Biarritz , allée de Nancy
Cadastre : 1955 OK 204, 206, 207, 209, 211, 212 ; OL 328

En 1959, un projet d'environ 470 logements est lancé par la SEMIDEP dans le cadre de la réalisation du grand ensemble de Massy-Antony. Les architectes Henri Colboc et Georges Philippe réalisent les plans. La construction est terminée en octobre 1961. En 2004, une réhabilitation est financée en Palulos ; puis en 2006, la paysagiste Valérie Patrimonio requalifie les espaces verts en créant une résidentialisation (pieds des immeubles, abords d'une aire de jeux).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1959, daté par source
Auteur(s) Auteur : Colboc Henri, architecte, attribution par source
Auteur : Philippe Georges, architecte, attribution par source
Auteur : Patrimonio Valérie, paysagiste, attribution par source

L'opération comporte huit barres R+4 et trois barres R+12 implantées le long des voies. Des parkings externes en nappes et le long des voies permettent le stationnement des véhicules. L'ensemble bénéficie de pelouses et de haies taillées en bordure des immeubles, et de groupes d'arbres entre les barres. Les immeubles ont été construits avec des éléments préfabriqués en béton. Les façades des barres R+12 sont constituées au nord, d'un pignon aveugle ; au sud, de deux travées de loggias avec des garde-corps préfabriqués en béton, prolongés par un barreaudage métallique ; à l'est et à l'ouest, une travée de loggias avec des garde-corps en barreaudage métallique, six travées de fenêtres en bande, deux travées de loggias avec des garde-corps métalliques, six travées de fenêtres en bande, une bande pleine calepinée de la largeur d'une travée et demie. Les façades des barres R+4 sont constituées au sud et à l'ouest d'une alternance de fenêtres étroites et de fenêtres larges, décalées à chaque étage, correspondant probablement aux chambres et aux séjours. Par étage s'alternent deux fenêtres étroites, deux larges, cinq étroites, deux larges et deux étroites. Les façades du rez-de-chaussée sont constituées de fenêtres en bande continues sur l'ensemble. A l'est et au nord, les façades sont constituées de fenêtres en bande, alternant un groupe de quatre et deux panneaux de fenêtres et un groupe de quatre panneaux, inversées entre les étages, et complétés par les éclairages des paliers d'escaliers sous forme d'étroites bandes situées au niveau des allèges des pièces habitées. On dénombre quatre cages d'escaliers par barre R+4. L'ensemble des fenêtres de cette opération sont protégées par des volets pliants ou roulants, suite aux réhabilitations.

Murs béton
Toit béton en couverture
Étages 4 étages carrés, 12 étages carrés
Couvertures terrasse
Escaliers escalier intérieur
Autres organes de circulations ascenseur
Jardins massif d'arbres, parterre de gazon, massif de fleurs
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Roullier Lise
Lise Roullier

Stagiaire, puis vacataire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.