Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cité

Dossier IA91000991 réalisé en 2010
Dénominations cité
Aire d'étude et canton Essonne
Adresse Commune : Massy
Lieu-dit : Massy-Opéra
Adresse : avenue du Président Kennedy , rue des Canadiens , avenue Saint Marc , avenue de Moscou , rue de Rome , allée de Madrid
Cadastre : 1955 OK 213, 214, 215, 216, 232, 234, 235, 263, 265, 266 ; OL 254, 255, 256, 257, 258, 259, 272, 273

En 1959, la Société Centrale Immobilière de la Caisse des Dépôts et Consignation (SCIC) lance une des premières opérations de construction du grand ensemble de Massy-Antony. Ce sont les architectes Pierre Sonrel et Jean Duthilleul, coordinateurs de l'aménagement du grand ensemble, assistés de Berdj Mikaelian, qui réalisent les plans dès 1959. L'entreprise Ganier et Petetin est chargée du gros-'uvre. Entre 1959 et 1963, les deux premières tranches de travaux permettent de réaliser les barres R+4 et R+9. Puis, ce sont les tours R+12 qui voient le jour, et enfin les barres R+17. Depuis, certaines réhabilitations ont été réalisées : les pignons des barres Q et R ont été recouverts d'ardoises synthétiques pour l'isolation thermique, et les loggias de ces barres ont été fermées par des vitrages. Des fenêtres et volets en PVC ont été posés sur les barres R+4 et R+9. Enfin, les entrées des tours R+12 ont été modifiées après 1994 et une isolation par l'extérieur a été réalisée.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1959, daté par source
Auteur(s) Auteur : Sonrel Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Duthilleul Jean, architecte, attribution par source
Auteur : Mikaelian Berdj, architecte, attribution par source

L'ensemble comprend dix barres R+4, deux barres R+9, trois barres R+17 et trois tours R+12. L'opération est répartie sur trois îlots, les bâtiments sont implantés le long des voies ou perpendiculaires aux voies avec des allées longeant les immeubles à l'intérieur des îlots. Les parkings sont externes, perpendiculaires aux voies et en nappes. Les espaces verts sont répartis entre le parc de la Corneille, des pelouses le long des bâtiments, des pelouses arborées à l'arrière des tours R+12, des haies taillées au droit des habitations côté rue et des bacs plantés intégrés aux perrons d'accès. Les tours R+12 sont construites avec des refends porteurs en béton, perpendiculaires aux façades, et noyau central. Les façades sont constituées de pignons pleins avec une fente verticale, une travée de loggia avec garde-corps métalliques, puis une travée de fenêtres en bande. Un escalier droit et deux ascenseurs desservent des appartements de quatre pièces mono-orientés. Les barres R+17 ont été réalisées en voiles porteurs en béton armé dans les deux sens, avec planchers en béton armé, et cloisons intérieures en briques creuses ou carreaux de plâtre. Les façades uniformes en béton enduit sont percées de baies laissant voir l'espace ouvert des loggias en trapèzes, ouvertes avec rambardes métalliques ou allèges en béton, et avec baies coulissantes occultables par des panneaux coulissants. Les appartements traversants de 3 à 6 pièces sont desservis par des ascenseurs et escaliers droits. Enfin, les barres R+4 et R+9 sont en pierre de taille pour les murs de façades et pignons, en béton armé pour les planchers et escaliers, et en parpaings pleins ou briques pleines pour les refends ; le procédé constructif des ces barres est celui de refends porteurs et d'un pan de béton armé composé par une ligne de poteaux intermédiaires reliés à chaque hauteur de plancher par des poutres incorporées dans l'épaisseur de la dalle de plancher. Les façades sont composées en alternance de travées de fenêtres toute hauteur sauf au rez-de-chaussée, et de travées d'escaliers et de fenêtres de cuisine. Des escaliers droits et ascenseurs (uniquement pour les barres R+9) desservent des logements de deux à cinq pièces. L'ensemble de ces immeubles sont couverts de toits terrasse avec étanchéité sur dalle de béton.

Murs béton
Toit béton en couverture
Étages 4 étages carrés, 9 étages carrés, 12 étages carrés, 17 étages carrés
Couvertures terrasse
Escaliers escalier intérieur
Autres organes de circulations ascenseur
Jardins pelouse, groupe d'arbres, massif d'arbres
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Roullier Lise
Lise Roullier

Stagiaire, puis vacataire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.