Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cité

Dossier IA91000999 réalisé en 2010
Dénominations cité
Aire d'étude et canton Essonne
Adresse Commune : Massy
Lieu-dit : Massy-Opéra
Adresse : allée de Savoie , rue du Périgord , allée de Béarn , square de Camargue , rue du Languedoc
Cadastre : 1955 OL 344, 345, 346, 347, 348, 349, 398, 399, 400, 401, 402, 403, 404

Le chantier de construction de l'opération à l'est du grand ensemble débute en 1959. Les architectes Raymond Gravereaux et M. Prévert, et le bureau d'étude Omnium Technique (O.T.H.) sont chargés de mettre en 'uvre l'opération, en lien avec l'entreprise COGETRAVOC. L'ensemble de Massy fait suite à une opération quasi-identique réalisée par les mêmes architectes à Athis-Mons. Le chantier se déroule en trois tranches successives : la première tranche, Massy IV, de 240 logements, barres A, C, F, G, H et I, pour BATICOOP à la fin de l'année 1959 ; une deuxième tranche, Massy V, de 238 logements, barres D, J et L, pour Baticoop en 1961 ; puis une troisième tranche, Massy VI, de 170 logements pour le Foyer du Fonctionnaire et de la Famille (F.F.F. puis 3F) , barres B et E, et le Comité Interprofessionnel Du Logement de la Région Parisienne (CIRDLP) , barres K et M, en 1961.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1959, daté par source
Auteur(s) Auteur : Gravereaux Raymond, architecte, attribution par source
Auteur : Prévert M., architecte, attribution par source

L'ensemble se compose de treize barres R+4 rectilignes, implantées le long des voies. Le stationnement s'effectue le long des voies et en nappes. Des haies taillées sont aménagées le long des immeubles et l'ensemble bénéficie de la proximité du parc Descartes, du groupe scolaire René Descartes et d'un centre commercial secondaire (destruction prévue en 2012). Les architectes ont utilisé un procédé de préfabrication lourde pour construire ces 648 logements : poteaux en béton armé coulés sur place, murs porteurs en béton armé préfabriqué, plancher en dalle de béton armé, refend longitudinal porteur constitué de poutres préfabriquées sur murs transversaux porteurs et façades en poutres allèges en béton armé préfabriqué. Les façades, d'une trame d'environ 3 m, sont rythmées horizontalement et sont constituées de fenêtres en bande sur toute la longueur des barres. Des volets pliants et basculants, montés sur une structure métallique, protègent les fenêtres ouvrant à la française. Les halls d'entrée permettent d'accéder aux escaliers en béton armé à rampe métallique ; chaque cage d'escalier dessert deux logements, du T2 au T5, par palier. Le toit est en terrasse, non accessible et recouvert d'une étanchéité sur dalle de béton. Une réhabilitation des façades et l'ajout d'un parement de briques aux rez-de-chaussée ont été réalisés par la suite.

Murs béton
Toit béton en couverture
Étages 4 étages carrés
Couvertures terrasse
Jardins parterre de gazon
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Roullier Lise
Lise Roullier

Stagiaire, puis vacataire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.