Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

cimetière nord

Dossier IA95000190 réalisé en 2006
Appellations cimetière nord
Parties constituantes non étudiées tombeau, monument aux morts, croix monumentale, chapelle funéraire
Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Enghien-les-Bains
Adresse Commune : Enghien-les-Bains
Adresse : rue Louis Delamarre
Cadastre : 1995 AB non cadastré ; domaine public

Avec l'érection d'Enghien-les-Bains en commune en 1850, il est alors nécessaire de se doter des différents équipements inhérents à cette nouvelle autonomie. Dès cette année, on envisage d'installer le cimetière au nord sur un terrain situé à plus de 200 mètres de toute habitation, donnant alors sur la ruelle des jardiniers. La population s'élève à 407 habitants. Selon les conventions sociales et administratives en vigueur, le plan comporte sept sections : les concessions perpétuelles, les concessions pour 30 ou 15 ans, les sépultures communes, les cultes non catholiques, la section réservée aux petits enfants (morts sans baptême) et celle des suicidés. Le plan est établi en 1853 par l'architecte Heudebert qui conçoit également le dessin de la grille et des pilastres d'entrée ainsi que le calvaire de ce premier cimetière. En raison de la progression rapide de la population, le cimetière devient trop exigu et plusieurs campagnes d'acquisition de terrains et de travaux ont lieu pour l'agrandir : entre 1867 et 1870, entre 1908 et 1913 où sont construits la maison du conservateur et les murs. On parle alors du nouveau cimetière et cet état est celui qui est encore en place aujourd'hui. Parmi les derniers aménagements, il faut noter l'installation d'un grand portail de ferronnerie, au niveau de l'avenue Carlier, qui provient d'une maison de notable détruite durant les années 1980 et qui se trouvait au 3bis boulevard Cotte.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1853, daté par source
1914, daté par source
Auteur(s) Auteur : Heudebert, architecte, attribution par source

L'entrée du cimetière est monumentalisée par deux grandes stèles sculptées faisant office de piliers au grand portail de ferronnerie. On peut y lire les inscriptions suivantes : NOX VERTETUR/ IN DIEM / ET POST TENEBRAS/ SPERO-LUCEM et FUI QUASI NON FUI / DE UTERO /TRANSLATUS / AD TUMULUM. La maison du conservateur se situe à main droite de l'entrée, bâtie en meulière comme le mur de clôture du cimetière.

Murs calcaire
meulière
fonte
pierre de taille
moellon
Toit tuile mécanique
Étages 2 étages carrés
Couvertures toit en pavillon
Escaliers escalier dans-oeuvre
Techniques sculpture
vitrail
vitrail
fonderie
Représentations palme guirlande
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Enghien - cimetière nord - Sources et bibliographie

    Revue

    Ville d'Enghien-les-Bains, concours pour l'érection dans le cimetière d'Enghien d'un monument à la mémoire de ses habitants morts pour la patrie. In L'Architecture, 25 janvier 1921, n° 2 ; p. IX (Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, Per F° 599).

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Cueille Sophie
Sophie Cueille

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.