Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

château des Bergeries, aujourd'hui école nationale de police de Draveil

Dossier IA91000815 réalisé en 2006

Fiche

Appellations Château des Bergeries
Destinations école nationale de police
Dénominations château
Aire d'étude et canton Draveil
Adresse Commune : Draveil
Lieu-dit : Mainville
Adresse : rue Waldeck-Rousseau
Cadastre : 1983 AK 225

La maison des Bergeries dont l'existence est attestée dès 1480 appartient jusqu'à la fin du XVIIIe siècle aux seigneurs de Rouvres. En 1690, elle consiste en un château bâti de briques sans fossés avec pavillons d'angle formant avant-corps ; sa ferme est située sur la paroisse de Vigneux. En 1783 le parc contient 170 arpents et 298 ha en 1826, date de l'acquisition de l'ensemble par le Domaine de la Couronne qui y installe une magnanerie pour la culture du mûrier et l'élevage des vers à soie. Un nouveau château est construit en 1820, plus près de la ferme, sur le territoire de Vigneux. Acquis en 1881 par le comte Cahen d'Anvers qui le fait démolir, il est remplacé par le château actuel, édifié par l'architecte E. Ricard à l'emplacement de la maison primitive. En 1964-1966 le parc est vendu à la société d'HLM La Seimaroise qui y élève 29 immeubles, dont 10 se trouvent sur la commune de Vigneux (cité des Bergeries). La ferme est détruite en 1970. A partir de 1971 le château abrite l'Ecole internationale européenne de Paris. En 1995 il devient propriété du ministère de l'Intérieur qui y installe une école de la Police nationale.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1881, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ricard Eugène, architecte, attribution par source

L'édifice comporte quatre corps de bâtiment flanqués aux angles de tours en pavillons, délimitant un espace central qui reçoit la lumière d'une verrière zénithale.

Murs brique et pierre
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage en surcroît, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Draveil, château des Bergeries. Sources et bibliographie

    DOCUMENTATION

    I. Iconographie

    - Planat, P. Habitations particulières. Deuxième série. Maisons de campagne, villas et châteaux. Paris, Dujardin et Cie [ca 1890], pl. 134-137.

    - A. D. Essonne : aquarelle de Charles-Albert Capaul. S. d., vers 1890.

    - Cartes postales. Collection particulière.

    II. Bibliographie

    - Draveil, chemins d’antan…rues du présent. Cercle littéraire et historique de Draveil, avril 2001, p. 244.

    - Fontaine, René. Draveil et son histoire. Draveil, 1981.

    - Mosser, Monique, Teyssot, Georges (dir.). Histoire des jardins de la Renaissance à nos jours. Paris, Flammarion, 1991, p. 124.

    .

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Blanc Brigitte
Brigitte Blanc

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.