Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

château de Vigneux dit château Dorgère

Dossier IA91000909 réalisé en 2005

Fiche

Appellations Château de Vigneux dit Château Dorgère
Dénominations château
Aire d'étude et canton Vigneux-sur-Seine
Adresse Commune : Vigneux-sur-Seine
Lieu-dit : centre
Adresse : 40-44 rue Pierre-Marin
Cadastre : 1983 AW 39, 286, 287, 819, 820, 900, 901

Cette demeure de style néo-Louis XIII a succédé à la fin du XIXe à un château qui appartint à Jacques Navoit, maire de Vigneux de 1849 à 1867, grand-père de Julia Allard, épouse Daudet. Cet édifice avait lui-même remplacé un ancien château entouré de douves, fief du couvent des Chartreux de Notre-Dame de Vauvert à Paris, démoli à la fin du XVIIIe siècle. Implantée en bordure de la rue Pierre-Marin, la nouvelle demeure (la 3e sur ce site) était entourée d'un domaine boisé de 4, 6 ha s'étendant jusqu'à la voie de chemin de fer. Entre 1904 et 1929, elle fut la propriété de Mathilde Jouve, dite Arlette Dorgère, célèbre artiste de variétés. En 1905-1906 le domaine, à l'exception du parc, a été morcelé pour former le quartier de la Côte d'Or situé derrière la mairie ainsi que le lotissement de la gare. Occupé depuis 1938 par les services de la ville (ravitaillement, foyer des vieux, bureau de police et cantine scolaire), le château a été acquis en 1948 par la compagnie Air-France qui l'a transformé en immeuble locatif pour ses employés. En 1955 un ensemble de pavillons a été construit dans le parc acquis sept ans plus tôt par la Société civile immobilière du Parc du château. La mairie est devenue propriétaire des anciennes écuries en 1977.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1890, daté par source
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

L'ancien château démoli à la fin du XVIIIe siècle consistait en 1754, en : 2 pavillons situés de part et d'autre de la porte cochère, celui de droite à usage de colombier, l'autre à gauche flanqué d'un grand corps de bâtiments composé au rez-de-chaussée de remises, d'une écurie et d'une orangerie et à l'étage de 8 appartements de maître surmontés d'un grenier ; un autre bâtiment dans un îlot entouré de fossés d'eau vive pourvu d'un étage mansardé et d'un étage souterrain distribué en une cuisine et un garde-manger ; une grande cour, jardin terrasse, abreuvoir et fossés d'eau, le tout clos de murs ; un corps de ferme également ceint de murs. Le terre-plein occupé par ce château existe toujours au milieu de la pièce d'eau du parc. Le château actuel est une construction en briques pleines non enduites sur fondations de pierre, couverte d'ardoises, d'une superficie de 800 m2. En 1948, il comprend au sous-sol des logements pour gens de maison, un rez-de-chaussée accessible par un large perron et distribué en deux logements comprenant chacun 3 pièces cuisine, un premier étage divisé en 2 logements de même distribution, un 2e étage divisé en 3 logements de 2 pièces, et un grenier partiel au-dessus, sur 200 m2 environ. Un pavillon de gardien est implanté à l'angle de la rue Voltaire.

Murs brique
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de soubassement, étage de comble
Couvertures toit à longs pans brisés
toit à longs pans
croupe
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Vigneux-sur-Seine, château de Vigneux. Sources et bibliographie

    DOCUMENTATION

    I. Archives

    . A. D. Essonne, 79 J 69 : fonds de Courcel, notes sur le château de Vigneux.

    . A. M. Vigneux, 1 M 12 : projet d’extension de la mairie par l’acquisition de la propriété Dorgère, 1966-1973.

    II. Iconographie

    . A. D. Essonne, 2 Fi 184 : carte postale.

    . A. D. Essonne : monographie communale rédigée par l’instituteur en 1899.

    III. Bibliographie

    - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine. Etude historique. 1928 : rééd. Dans Collection Monographies de

    villes et villages de France. Le Livre d’histoire, Paris, 2004 ; p. 62-74 et 78-79.

    - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur-Seine. Ed. Messidor, Paris, 1988, p. 52.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Blanc Brigitte
Brigitte Blanc

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.