Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

château de Rouvres

Dossier IA91000902 réalisé en 2005

Fiche

Appellations Château de Rouvres
Parties constituantes non étudiées parc, communs
Dénominations château
Aire d'étude et canton Vigneux-sur-Seine
Adresse Commune : Vigneux-sur-Seine
Lieu-dit : Rouvres
Adresse : 47 rue Gaston-Grinbaum
Cadastre : 1983 AM 153, 268, 270, 156, 411, 416, 418, 474, 475

Situé sur la partie haute de Vigneux au sud de la route de Corbeil entre le rû d'Oly, les Bergeries et Mainville, Rouvres était une seigneurie relevant de la vicomté de Corbeil. Un hôtel avec cour, grange, bergerie, étable et jardins est attesté en 1541. Le domaine est uni à celui des Bergeries à partir de 1586. D'après un procès-verbal d'expertise établi en 1745, la ferme, entourée de 480 arpents de terres et de bois, constitue le principal manoir du fief noble de Rouvres. Une autre demeure existe cependant dès le XVIIe siècle, qui en 1723 forme un petit domaine rural avec jardin et clos entourés de murs. En 1872 cette maison est achetée par le comte Cahen d'Anvers déjà propriétaire du château des Bergeries. Elle devient ensuite la propriété de Rafaël Angulo, marquis de Caviédès, qui fait édifier le château actuel. Les terres de la ferme de Rouvres (115 ha) sont loties en 1921 et les bâtiments détruits en 1926-1927. Le château et son terrain de 7 ha 50 sont acquis par l'Oeuvre de la maison de retraite du cinéma fondée en février 1923. 35 lits sont installés dans le château et ses dépendances. En 1967 un nouvel établissement de 80 lits est construit dans l'ancien potager de la propriété. En 1987 une parcelle de 2 ha, grand rectangle de 200 m sur 100, est vendue à la ville pour permettre la réalisation d'un lotissement de 71 pavillons (Domaine de Rouvres).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu,

L'édifice, de style Louis XIII en brique rouge avec angles et encadrements de baies en pierre blanche, est constitué d'un corps central carré et de deux ailes faiblement saillantes, sous des toits d'ardoise en pavillon épousant la structure. L'entrée ouvre sur un hall formé par une cage d'escalier monumentale.

Murs brique et pierre
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble, étage de soubassement
Couvertures toit à longs pans brisés
croupe brisée
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Vigneux-sur-Seine, château de Rouvres. Sources et bibliographie

    DOCUMENTATION

    I. Archives

    . A. M. Vigneux, 80 W 58, plan du domaine de Rouvres.

    . A. M. Vigneux, 80 W 72 : lotissement du Château de Rouvres, 1986-1987.

    II. Bibliographie

    - Chodron de Courcel, Robert. Vigneux-sur-Seine, étude historique. Le Livre d’histoire, 2004, p. 188-125.

    - Leveau-Fernandez, Madeleine. De Vicus-Novus à Vigneux-sur-Seine. Messidor, 1988, p. 30, 54-55.

    -Vigneux, ville ouverte. Société d’histoire de Draveil et Vigneux, 2008, p. 195-199.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Blanc Brigitte
Brigitte Blanc

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.