Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château d'eau du Val Fourré

Dossier IA78002281 réalisé en 2017

Fiche

Pour la réalisation en 1966 du château d'eau du Val Fourré très original par sa forme ovoïde et surtout par son matériau, l'acier soudé, Raymond Lopez et Henri Longepierre ont peut-être trouvé leur inspiration dans la revue Acier de 1958 dans laquelle les qualités de ce matériau sont vantées et des exemples américains présentés, comme celui construit par l’architecte Finno-américain Eero Saarinen (1910-1961) pour le General Motors technical center de Warren dans la banlieue de Détroit. Mais on y trouve aussi l'exemple voisin du château d'eau des usines Simca à Poissy. L'avantage de l'acier soudé est que pour un poids à vide relativement faible, le château d'eau a une grande capacité.

Dénominations château d'eau
Aire d'étude et canton Mantes-la-Jolie
Adresse Commune : Buchelay
Adresse : rue des Piquettes
Cadastre : 2017 ZH 133

Le château d'eau du Val Fourré, situé sur la commune de Buchelay, a été construit en 1966 par les architectes du Val Fourré, Raymond Lopez et Henri Longepierre.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1966, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lopez Raymond, architecte, attribution par source
Auteur : Longepierre Henri, architecte, attribution par source

Ce château d'eau est composé d'un réservoir de forme ovoïde d'une grande contenance de 2800 m3 en acier soudé qui repose sur une colonne unique. Il culmine à 38 mètres.

Murs acier
Mesures h : 38.0 mètres

Références documentaires

Documents d'archives
  • Mantes-la-Jolie, Permis de construire, 1963

Périodiques
  • Bulletin municipal de Mantes-la-Jolie, 1964, A propos du Val Fourré,

    p.11
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Bussière Roselyne
Roselyne Bussière

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.