Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

centre commercial dit Super-Centre-Paris-Sud, actuellement centre commercial Les Franciades

Dossier IA91000985 réalisé en 2010
Appellations Super-Centre-Paris-Sud, actuellement centre commercial Les Franciades
Dénominations centre commercial
Aire d'étude et canton Essonne
Adresse Commune : Massy
Lieu-dit : Massy-Opéra
Adresse : place de France
Cadastre : 1955 OK 264 ; ON 333

C'est en 1964 que la Société Auxiliaire des Centres Commerciaux (S.A.C.C.) lance le projet du centre commercial principal du grand ensemble de Massy-Antony. En parallèle, d'autres centres commerciaux secondaires sont réalisés à l'échelle des îlots afin d'assurer un service de proximité. C'est ainsi que l'architecte Jean Balladur réalise les centres n°3 et 3 bis, rue d'Alger et rue du Languedoc, ouverts au printemps 1962. L'architecte Jean Duthilleul réalise les plans du centre commercial principal et se charge de la mise en oeuvre de l'opération. Le choix des commerçants est effectué par la S.A.C.C. et les locaux sont cédés au prix d'environ 900 Francs le mètre carré. Chaque commerçant dispose de la propriété des murs et ne peut ni le céder ni le louer pendant les cinq premières années d'exercice. Le lieu se veut luxueux avec des espaces de verdure, un sol de marbre rose reconstitué, des murs de marbre gris ou de panneaux décoratifs, et une aire de jeux pour enfants. L'inauguration a lieu le 13 mai 1965, en présence d'Edgar Pisani, ministre de l'Equipement. Le centre commercial prend alors le nom de "Super-Centre-Paris-Sud"; à cette date, il s'agit du plus grand centre commercial de France avec ses 71 magasins. Situé au coeur du grand ensemble, place de France, le "Super-Centre-Paris-Sud" se revendique comme le pôle attractif du grand ensemble. Dès son ouverture, une politique de promotion commerciale, commune à tous les magasins, est mise en place : concours d'automates, fête nocturne pour le 14 Juillet, affichage publicitaire le long de la ligne de Sceaux ou encore dictribution de porte-clés Kangourou, mascotte du centre, dans les boîtes aux lettres. Le centre commercial prendra par la suite le nom "Les Franciades", encore utilisé actuellement.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Duthilleul Jean, architecte, attribution par source

Sur une surface de 16410 m2, l'organisation du centre commercial se fait sur deux niveaux: un sous-sol réservé aux livraisons et au parking des commerçants, et un rez-de-chaussée réservé aux magasins et à la circulation des piétons. Il s'agit d'un centre commercial à ciel ouvert avec une ossature métallique formée d'éléments modulés de 6 X 6 mètres, et des bâtiments de hauteur variable. Cinq entrées permettent l'accès à l'intérieur du centre: une, place des Italiens (c'est aussi de ce côté que se situe l'accès au sous-sol), une, rue des Canadiens, et trois, place de France. Afin d'abriter la circulation des piétons, des auvents de 3 mètres de porte-à-faux ont été mis en place, revêtus d'une frise en pin verni (aujourd'hui repeinte en blanc), et dans lesquels sont incorporés des systèmes d'éclairage et de sonorisation. Un immeuble d'habitation de quatre niveaux est accolé au centre, à l'origine réservé aux logements des commerçants.

Murs béton
métal
Toit matériau synthétique en couverture
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée
Couvertures terrasse
(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Roullier Lise
Lise Roullier

Stagiaire, puis vacataire, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.