Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

base régionale de loisirs du Port aux Cerises

Dossier IA91000853 réalisé en 2007
Appellations base régionale de loisirs du Port aux Cerises
Dénominations centre de loisirs
Aire d'étude et canton Draveil
Adresse Commune : Draveil
Lieu-dit : oeuvre située en partie sur la commune : Vigneux-sur-Seine bords de Seine, Cadastre : 1983 AB (Draveil) ; 1983 AW 12, 14 à 17, 19, 50 à 52 (Vigneux-sur-Seine)

La base de loisirs s'étend sur 160 ha, dont 32 de plans d'eau, situés sur le territoire des communes de Draveil et de Vigneux-sur-Seine. La majorité des terrains a été exploitée à partir des années 1860 comme carrière de sable pour fournir en matériaux de construction les chantiers parisiens (travaux du baron Haussmann, création du métro) par la société Piketty Frères, devenue en 1906 Compagnie des Sablières de la Seine, ainsi que par l'entreprise Morillon et Corvol ; à partir des années trente les sablières épuisées sont remblayée avec des matériaux de démolition et certaines fouilles laissées en eau. En 1973 le domaine foncier, acquis par l'Agence technique et foncière de la Région parisienne, devient propriété de la région Ile-de-France. En 1976, un syndicat mixte d'étude, d'aménagement et de gestion est constitué par la région, le département de l'Essonne et les communes de Draveil, Vigneux-sur-Seine et Juvisy-sur-Orge. L'ouverture de la base a lieu en 1980 et l'inauguration officielle en mai 1981. Sur un sol de mauvaise qualité constitué de remblais divers, une opération massive de plantation a été nécessaire pour créer un boisement diversifié et proche de la forêt originelle d'Ile-de-France. Ces aménagements ont été réalisés par les paysagistes Gilles Vexlard et Laurence Vacherot (Latitude Nord). Les premiers ont été conçus autour des deux anciennes fouilles des Mousseaux et Laveissière à Draveil.

Période(s) Principale : 4e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Vexlard Gilles, paysagiste, attribution par source
Auteur : Vacherot Laurence, paysagiste, attribution par source

La plus grande partie de ces 160 ha se situe sur Draveil. Ils comprennent trois secteurs différents : une zone boisée (23 ha) située au nord de la base et voisine de Vigneux-sur-Seine ; les abords et les berges de la fouille Laveissière ; une plaine bordant au nord cette fouille. La base propose un grand nombre d'activités sportives et de loisirs de plein air : port de plaisance (près de l'accès sud-ouest, à l'entrée de la ville de Draveil, avec 128 emplacements pour des bateaux de 6 à 24 m), centre nautique, tennis, tir à l'arc, poney-club, cheminements pour piétons et cyclistes, centre de séjour, etc. Elle comporte trois entrée : une à Vigneux par le chemin départemental 933, accès nord-est accès privilégié vers l'espace baignade ; deux à Draveil, l'accès Centre par la rue du Port aux Cerises et l'accès sud-ouest par le port de plaisance, au pied du pont de Juvisy, unique façade ouverte de la base de loisirs sur la ville.

Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Draveil, base de loisirs du Port aux Cerises. Sources et bibliographie

    DOCUMENTATION

    Bibliographie

    - Le Port aux Cerises. Cercle littéraire et historique de Draveil, 2005, 250 p.

    -Reysset Bernard. Draveil 1945-1944. Du village à la banlieue. 50 ans d’histoire et d’histoires. Ouvrage autoédité, 1995, p. 131.

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Blanc Brigitte
Brigitte Blanc

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.