Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bains douches de la rue Saint-Merri

Dossier IA75000303 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations bains douches
Aire d'étude et canton Ile-de-France
Adresse Commune : Paris
Adresse : 35 rue Saint-Merri
Cadastre : 2016 AF 21

Les bains-douches de la rue Saint-Merri (Paris, 4e) appartiennent à la première campagne de construction lancée en mars 1923 par la Direction de l'Hygiène, du Travail et de la Prévoyance sociale de la Ville de Paris, après l'élaboration pour les établissements balnéaires municipaux (piscines et bains-douches) d'un programme-type, défini en 1922. Confiés à l'architecte municipal Louis Tavernier, ils sont inaugurés en 1930. Doté de cinquante-huit cabines, l'établissement rompt avec le programme-type sur un point : le service des femmes (2e étage) se trouve ici au-dessus de celui des hommes (rez-de-chaussée et premier étage). Le logement du directeur occupe un étage d'attique en léger retrait.

En 1973, le service des bains-douches est transféré dans un nouvel équipement polyvalent, comportant une école, une piscine et un gymnase, édifié au croisement de la rue Saint-Merri et de la rue du Renard, dans le cadre du réaménagement du plateau Beaubourg et du projet du Centre Georges Pompidou. Le bâtiment reste alors désaffecté quelques années, puis accueille un temps un poste de police. En 1996, il est réhabilité par les architectes Daniel et Patrick Rubin pour être investi par l'IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique / Musique), dont il abrite aujourd'hui la médiathèque, des bureaux et des salles de conférences.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1930, daté par source
Auteur(s) Auteur : Tavernier Louis ,
Louis Tavernier , né(e) Tavernier (13 septembre 1870 - 19 février 1934)

Architecte de la Ville de Paris


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte communal, attribution par source

La façade de cet établissement de bains-douches présente trois travées, sous un étage d'attique en léger retrait qui abrite le logement du directeur. Le premier et le second étage, qui accueillent les cabines, se signalent par leur triplet de baies en bandeau, séparées par des pilastres jumelés. Il faut noter la richesse du décor : bandeaux blancs et lisses entre les niveaux - contrastant avec le travail de calepinage de la brique - frise de modillons, mosaïques de grès cérame pour les tables portant les inscriptions, pointes de diamant. Le blason de Paris (la nef voguant sur les flots), la devise nationale "Liberté, égalité, fraternité", ainsi que les mentions "Ville de Paris" et "République française", glorifient le rôle de la municipalité mais également celui de l’État (subvention financée sur le produit des jeux) dans la construction de l'édifice.

Murs béton
brique
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives de Paris. Plans 5057. Ensemble de plans des bains-douches de la rue Saint-Merri (1926-1930).

  • Archives de Paris. 1178 W 2567. Permis de construire, rue Saint-Merri (1972). Ensemble de plans d'un équipement comportant une école à aires ouvertes, un gymnase, une piscine et des bains-douches, établi par les architectes A. Gamard, D. Lombard et E. Roux pour l'Etablissement public du Centre Beaubourg (1972-1974).

(c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel - Philippe Emmanuelle
Emmanuelle Philippe

Conservateur du patrimoine, Région Île-de-France, service Patrimoines et Inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mélandri Magali
Magali Mélandri

Stagiaire Institut national du patrimoine, juillet-décembre 2016.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Amice Solène
Solène Amice

Stagiaire au sein du service Patrimoines et Inventaire de septembre à décembre 2016.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.